OMIJ - EA 3177
Observatoire des Mutations Institutionnelles et Juridiques

L'Observatoire des mutations institutionnelles et juridiques (EA 3177), résulte du regroupement de l'Institut d'Anthropologie Juridique ( IAJ ; dir. : Prof. P. Texier), du Centre d'Etudes Politiques du Limousin (CEPOL ; dir : J. Devaud et C Moulinard) et du Centre de Recherches sur les Sources du droit et les droits de la personne (CRSDP ; dir. : Prof. J.-P. Marguénaud). Il compte 29 enseignants chercheurs dont 18 HDR, une quinzaine de collaborateurs (ATER, magistrats judiciaires et administratifs, anciens membres du CNRS, chercheurs étrangers, professeurs invités), 56 doctorants (dont une vingtaine d'allocataires de recherche et de boursiers régionaux).

L'OMIJ développe des collaborations avec différents centres de recherches d'Universités françaises et étrangères (Centre de droit européen de Birmingham, universités de Turquie, Belgique, Italie, Roumanie, Tunisie) et avec des structures associatives ou des ONG (co-organisation des Entretiens d'Aguesseau dont l'objet est une synergie de recherche entre magistrats, universitaires, avocats, sur des thèmes liés à la justice sous un angle éthique ; collaboration avec l'Association EUROPA par des recherches, colloques et expertises dans le domaine de l'administration publique. L'OMIJ mène aussi une politique d'ouverture en direction de l'Europe de l'Est (Hongrie) et du Maghreb (Algérie).

Les thématiques générales de recherche de l’OMIJ portent sur : la qualité du droit et de la norme, l’étude de sa sanction (au titre principalement de la responsabilité), la lisibilité du droit, l’éthique et la déontologie dans et par le droit, le droit et les représentations sociales, les sources du droit, la justice administrative, constitutionnelle, européenne...

Actualités

Derniers dépôts

Documents avec texte intégral

Nombre de références bibliographiques