L'analyse des pratiques : le cours du sens - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Protée. Revue internationale de théories et de pratiques sémiotiques Année : 2010

L'analyse des pratiques : le cours du sens

(1)
1
Jacques Fontanille
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 914548

Résumé

The semiotic analysis of practice must clearly confront the question of its relation to textuality. The practical courses of action are "open" upstream and downstream, so that it is not possible to ascertain the meaning by comparing an initial situation and a final situation, and this meaning is constructed by the operator of the course of action him(her)self, who builds the signification of what he(she) is doing while doing it, constantly interacting with the circumstances that constitute the strategic horizon of the situation, with other current practices, etc. The practical analysis is therefore not opposed to textual analysis, because it offers another epistemological and methodological perspective on the course of action. The hypothesis upon which this analytical point of view lies therefore is that the plan of expression corresponding to the course of action is made up of its syntagmatic arrangement, which is mainly issued from interactions between the main course of action and all the pressures on it, and which we call in the whole the forms of accommodation. The second hypothesis focuses on the determinants of these forms of accommodation, which are essentially a programming trend (hetero-adaptive accommodation) and an adjustment trend (self-adaptive accommodation). The tension between these two trends creates all forms of accommodation. Finally, the content plan developed by the course of action consists mainly of ethical value systems (expressing the ethos of the operator and his-her practice), but also aesthetic ones, all related to forms of life.
L'analyse sémiotique des pratiques doit affronter clairement la question de son rapport à la textualité. Les pratiques sont des cours d'action " ouverts " en amont et en aval, dont il n'est pas possible d'établir le sens en confrontant une situation initiale et une situation finale ; ce sens se construit du point de vue d'un observateur " immergé ", celui de l'opérateur du cours d'action, qui doit construire le sens de ce qu'il fait tout en le faisant, en interaction permanente avec les circonstances qui constituent l'horizon stratégique de la situation dans laquelle il se trouve, avec d'autres pratiques en cours, etc. L'analyse pratique ne s'oppose donc pas à l'analyse textuelle, car elle propose un autre point de vue épistémologique et méthodologique sur le cours d'action. L'hypothèse qui découle de ce déplacement du point de vue analytique est que la signification élaborée par le cours d'action a pour plan de l'expression les formes de l'agencement syntagmatique du cours d'action, et principalement celles des interactions entre le cours principal et toutes les pressions qui s'exercent sur lui, que nous appelons globalement les formes de l'accommodation syntagmatique. La seconde hypothèse porte sur les déterminants de ces formes de l'accommodation, qui sont pour l'essentiel une tendance à la programmation (accommodation hétéro-adaptative) et une tendance à l'ajustement (accommodation auto-adaptative). Les tensions entre ces deux tendances engendrent l'ensemble des formes de l'accommodation. Enfin, le plan du contenu de la signification élaborée par le cours d'action est alors constitué de systèmes de valeurs principalement éthiques (manifestant l'ethos de l'opérateur et de sa pratique), mais aussi esthétiques, l'ensemble se rapportant à des formes de vie.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00644310 , version 1 (24-11-2011)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00644310 , version 1

Citer

Jacques Fontanille. L'analyse des pratiques : le cours du sens. Protée. Revue internationale de théories et de pratiques sémiotiques, 2010, 38 (2), pp.9-19. ⟨hal-00644310⟩
56 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More