Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Fénelon et la notion thomiste de prémotion physique. Le thomisme moderne au tribunal du molinisme

Résumé : Moliniste, Fénelon n'a cessé de combattre l'assimilation du jansénisme au thomisme dont les jansénistes se servaient pour discréditer les condamnations romaines à leur encontre. Il a été si acharné que les contemporains se sont demandé s'il n'avait pas voulu proscrire les thèses thomistes en même temps que le jansénisme. Certains ont au contraire estimé que Fénelon s'était rapproché du thomisme en reconnaissant l'orthodoxie de la thèse de la prémotion physique, notion par laquelle les thomistes caractérisaient le secours divin octroyé à une volonté en acte. Congruisme et thomisme sont finalement les deux seuls systèmes auxquels Fénelon reconnaisse une pleine orthodoxie. Davantage, pour lui, le vrai thomisme n'est orthodoxe que parce qu'il est proche du congruisme.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00709196
Contributeur : Claire Douady <>
Soumis le : lundi 18 juin 2012 - 10:39:56
Dernière modification le : mercredi 5 août 2020 - 03:17:57

Identifiants

  • HAL Id : hal-00709196, version 1

Collections

Citation

Sylvio Hermann de Franceschi. Fénelon et la notion thomiste de prémotion physique. Le thomisme moderne au tribunal du molinisme. Revue de l'histoire des religions, Armand Colin, 2011, 228 (1), pp.37-70. ⟨hal-00709196⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

251