Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Le statut du thomisme selon la théologie moliniste. L'antijansénisme de Fénelon au secours de l'orthodoxie thomiste

Résumé : À partir de la mi-XVIIe siècle, la querelle catholique de la grâce voit l'affrontement de trois partis théologiques, celui des jésuites, acquis au molinisme, celui des dominicains, défenseurs du thomisme, et celui des jansénistes, partisans d'un retour au strict augustinisme mais également soucieux de se défendre des accusations d'hérésie en mettant en avant leur conformité au thomisme. Le présent article tente de montrer comment Fénelon, moliniste convaincu, a tenté de renverser les fronts de la querelle et de justifier l'orthodoxie catholique de l'École de saint Thomas pour mieux discréditer le philothomisme des jansénistes en rompant avec l'antithomisme traditionnel des partisans du molinisme.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00709204
Contributeur : Claire Douady <>
Soumis le : lundi 18 juin 2012 - 10:56:55
Dernière modification le : mercredi 5 septembre 2018 - 13:30:08

Identifiants

Collections

Citation

Sylvio Hermann de Franceschi. Le statut du thomisme selon la théologie moliniste. L'antijansénisme de Fénelon au secours de l'orthodoxie thomiste. Revue théologique de Louvain, Peeters, 2011, 42 (2), pp.217-241. ⟨10.2143/RTL.42.2.2114161⟩. ⟨hal-00709204⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

185