Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Tifo et contestation politique en Italie au tournant des années 1970

Résumé : Alors qu’en mai 68 une centaine de joueurs amateurs et professionnels occupent le siège de la Fédération française de football et formulent des revendications s’inspirant des mouvements étudiant et ouvrier, rien de tel n’advient de l’autre côté des Alpes, où le football constitue pourtant la pierre de touche d’une culture bien plus puissante qu’en France. Le monde du football n’est cependant pas coupé du mouvement social. Au tournant des années 1970, on assiste ainsi à une politisation progressive du tifo, qui se manifeste par l’apparition de groupes de supporters militants, les ultras, et par la promotion de certains joueurs au statut d’idoles de la contestation. D’une certaine manière, on pourrait voir dans ce processus lent et diffus la transposition dans la sphère du supportérisme des modalités de la contestation étudiante puis syndicale en Italie, marqué par l’étalement dans le temps, de 1966 aux années 1970, en passant par le « mai rampant » et « l’automne chaud » de 1968-1969.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00730612
Contributeur : Claire Douady <>
Soumis le : lundi 10 septembre 2012 - 16:31:30
Dernière modification le : mercredi 5 septembre 2018 - 13:30:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-00730612, version 1

Collections

Citation

Fabien Archambault. Tifo et contestation politique en Italie au tournant des années 1970. Justine Faure, Denis Rolland. 1968 hors de France. Histoire et constructions historiographiques, L'Harmattan, p. 199-209, 2009, 978-2-296-07484-2. ⟨hal-00730612⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

192