Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Nîmes à la fin du XVIIIe siècle: une ville éprise de son Histoire. Le projet de Jean-Arnaud Raymond, architecte des Etats de Languedoc

Résumé : En 1785, l'intendant de Languedoc, Ballainvilliers confiait à l'architecte des États, Jean-Arnaud Raymond la mission de moderniser la ville de Nîmes dans une opération d'embellissement et de mise en valeur des antiques sans précédent. Si la ville de Raymond conciliait esthétique et édilité selon la tradition édilitaire de l'Ancien Régime, elle était aussi l'illustration de la nouvelle orientation de l'art au service de la patrie. Avec le dégagement des antiques et l'ouverture de bâtiments civiques, Raymond signait une œuvre originale qui donnait une nouvelle légitimité à la cité nîmoise en s'appuyant sur son passé prestigieux et en accordant à l'art monumental un rôle éducatif. Il n'est donc pas étonnant que le néo-palladien convaincu qu'était Raymond ait imaginé un tel programme de glorification autour de la grandeur antique et du fort symbolisme que celle-ci revêt dans le contexte agité à la veille de la Révolution.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00732381
Contributeur : Françoise Merigaud <>
Soumis le : vendredi 14 septembre 2012 - 15:12:54
Dernière modification le : mercredi 5 septembre 2018 - 13:30:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-00732381, version 1

Collections

Citation

Marie-Luce Pujalte-Fraysse. Nîmes à la fin du XVIIIe siècle: une ville éprise de son Histoire. Le projet de Jean-Arnaud Raymond, architecte des Etats de Languedoc. Bulletin Monumental, Societe Francaise d'Archeologie, 2010, 168 (2). ⟨hal-00732381⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

254