Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Sándor Radó, géographe et agent de renseignement

Résumé : Sándor Radó occupe l'une des plus belles places au Panthéon des agents soviétiques de la Seconde Guerre mondiale, entre Richard Sorge et Leopold Trepper. L'originalité de ce Hongrois tient à ce qu'il fut, en même temps qu'un officier de renseignement, un géographe distingué et pour le moins inventif. Guillaume Bourgeois retrace la démarche qui le conduisit du militantisme communiste à la maîtrise d'une discipline savante, puis d'une approche géopolitique de la cartographie à la direction d'un réseau de renseignement. Il aborde les aspects singuliers et précaires de sa vie au goulag avant d'évoquer son retour à Budapest - homme fort du régime et patron de l'école géographique hongroise post-stalinienne. Les vicissitudes de son sort résument l'histoire du monde communiste en même temps qu'elles éclairent les conditions des échanges entre l'Ouest et l'Est pour ce qui touche à la cartographie mondiale.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00736142
Contributeur : Claire Douady <>
Soumis le : jeudi 27 septembre 2012 - 16:24:42
Dernière modification le : vendredi 26 avril 2019 - 14:08:07

Identifiants

Collections

Citation

Guillaume Bourgeois. Sándor Radó, géographe et agent de renseignement. Hérodote - Revue de géographie et de géopolitique, Elsevier Masson/La Découverte, 2011, pp.9-29. ⟨10.3917/her.140.0009⟩. ⟨hal-00736142⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

330