Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

L'engagement politique d'Alfred de Vigny sous la IIe République

Résumé : Alfred de Vigny appartient à cette génération de romantiques qui, à leurs débuts, ont célébré la Restauration puis ont été, à la fin des années 1820, les porte-parole du courant libéral. En 1848, l'exemple de Lamartine le pousse à poser sa candidature à l'Assemblée constituante au nom du département de la Charente où est située sa propriété du Maine Giraud. Partisan d'une république modérée, il légitime sa participation à la compétition électorale par sa qualité d'homme de lettres. Cette vision à la fois idéaliste et très élitiste est cependant peu en phase avec les réalités électorales de 1848. Il refuse ainsi de faire campagne, alors qu'il trouve face à lui des candidats bien implantés localement. Il n'a en définitive pas pris toute la mesure des contraintes imposées par le suffrage universel. Ce manque de réalisme explique son échec politique sous la IIeRépublique.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00738763
Contributeur : Claire Douady <>
Soumis le : vendredi 5 octobre 2012 - 09:52:56
Dernière modification le : jeudi 9 juillet 2020 - 15:42:05

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

François Dubasque. L'engagement politique d'Alfred de Vigny sous la IIe République. Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest, Presses Universitaires de Rennes, 2008, 115 (1), pp.159-166. ⟨10.4000/abpo.362⟩. ⟨hal-00738763⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

290