Œuvres et collection : l'emploi du mot œuvres dans un titre français avant 1560 et l'impression des Œuvres d'un auteur avant 1560 en France

Michèle Clement 1 Christine de Buzon 2
1 GRAC
IHPC - Institut d'Histoire de la Pensée Classique
Résumé : OEuvres et collection : L'emploi du mot oeuvres dans un titre français avant 1560 et l'impression des OEuvres d'un auteur avant 1560 en France 1 Une nouvelle pratique / un nouveau sens Les mots « oeuvres » ou « oeuvres complètes » nous sont tellement fami-liers qu'en faire l'histoire révèle quelques surprises. Les principaux sens du mot « oeuvres » dérivé d'opera (opus, operis) ne sont pas ceux d'« oeuvres lit-téraires » mais désignent principalement des actions humaines ou divines 2 , des choses créées, des objets ouvragés. Le sens très restrictif de « livre, traité, objet littéraire » est apparu-dans des usages très minoritaires-à partir de la fin du XII e siècle (voir les exemples cités dans le TLFi : Wace, Adam de La Halle, N. Oresme, les Cent Nouvelles nouvelles) mais l'emploi au pluriel, avec le sens précis de recueil de plusieurs textes d'un même auteur, n'est attesté que vers la fin du XV e siècle (voir l'article très détaillé du Dictionnaire du Moyen Français, rédigé par Robert Martin, citant entre autres Simon de Phares) ; le mot « oeuvre » est donc attesté au sens litté-raire à la fin du XV e et au XVI e siècles, quoiqu'encore rare, voire très rare, dans un usage pluriel qui permet au mot de modifier son sens pour désigner une collection de textes écrits par le même auteur. À ce jour, l'enquête a porté sur les titres avant 1560 où le mot « oeuvres » au pluriel a ce sens de recueil, de collection ou de compilation. Nous n'avons pas répertorié les titres intégrant le mot « oeuvre » au singulier comme L'or-1. Après enquête lexicale dans les dictionnaires (DMF, TLFI, FEW…) et dans la base Frantext, l'enquête sur les titres a porté principalement sur le catalogue de la BnF, du CCFR, sur le méta-catalogue KVK et la base USTC qui reprend les résultats de French Vernacular Books, Andrew Pettegree, Malcolm Walsby, Alexander S. Wilkinson (éd.), Brill, 2007. Une enquête dans le corpus des privilèges d'auteurs est venue compléter ces premiers relevés. Nous remercions W. Kemp (Montréal) de nous avoir donné accès à la base LYON 15-16 en cours de constitution et G. Berthon (Toulon) de nous avoir communiqué quelques pages de sa thèse : « L'intention du Poete ». Du pupitre à la presse, Clement Marot autheur, Paris-Sorbonne Paris-IV, soutenue le 30 octobre 2010, référence désormais abrégé en « thèse ». Il va de soi que les relevés que nous donnons ne sont pas exhaustifs même s'ils sont le fruit d'une longue enquête. 2. Ainsi dans les titres suivants : Les Livres d'Hésiode, poète grec, intitulez les OEuvres et les jours, nouvellement traduictz de grec en françois par Richard Le Blanc, A Lyon, par J. de Tournes, 1547 ; De la grandeur de Dieu et de la Connaissance qu'on peut avoir de lui par ses oeuvres, par P. Duval [Paris ? Vascosan ?], 1553. RHR n° 74-p. 135-160
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [63 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00761301
Contributeur : Christine de Buzon <>
Soumis le : vendredi 21 septembre 2018 - 19:55:26
Dernière modification le : mercredi 31 octobre 2018 - 12:24:21
Document(s) archivé(s) le : samedi 22 décembre 2018 - 16:01:37

Fichier

OEUVRES_de Buzon Clement_RHR n...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Citation

Michèle Clement, Christine de Buzon. Œuvres et collection : l'emploi du mot œuvres dans un titre français avant 1560 et l'impression des Œuvres d'un auteur avant 1560 en France. Réforme, Humanisme, Renaissance, Association d'Études sur la Renaissance, l'Humanisme et la Réforme, 2012, 74 (74), pp.135-159. ⟨10.3406/rhren.2012.3168⟩. ⟨hal-00761301⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

252

Téléchargements de fichiers

109