Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Baudelaire ou aleph ?

Résumé : La contribution propose une réflexion sur l'importance de la lettre Aleph dans les œuvres de Fondane et de Vigée. Cette lettre devient le chiffre et de l'ontogénèse et de la phylogenèse, il représente le singulier et le général sans pour autant dépasser - au sens hégélien (aufheben) - cette opposition. Aleph est le principe même du mouvement, l'homme devient mouvement, celui-ci est donc condamné à l'errance. Beth désigne par conséquence le drame de l'individuation, cette aliénation primordiale qu'est le principium individuationis. L'Aleph apparaît comme la plaie qui nous rappelle sans cesse le péché originel et a toujours exercé une grande fascination sur les philosophes et les poètes. On connaît bien l'importance que l'Aleph a pour le grand écrivain argentin Borges. Et Edmond Jabès évoque au début d'El, ou le dernier livre (Le Livre des questions, t. 7) cette lettre qui marque ce qui est infiniment petit et par-là aussi inaccessible que la grandeur, cette lettre qui désigne le souffle divin, cette lettre qui se transforme en métonymie de Dieu [אל]. C'est certainement grâce au compte rendu de Jacques Derrida que le cycle d'Edmond Jabès a été mis en valeur. Mais ce compte rendu que Derrida a intégré comme chapitre au livre " L'Écriture et la différence " témoigne avant tout de l'apport de la Kabbale à la philosophie dite déconstructiviste. Des éléments de cette contribution ont été repris dans le texte "Aleph ou la parole des origines" (Cahiers Benjamin Fondane 17, référence sur HAL)
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00767500
Contributeur : Till Kuhnle <>
Soumis le : jeudi 20 décembre 2012 - 04:42:25
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-00767500, version 1

Collections

Citation

Till Kuhnle. Baudelaire ou aleph ?. Benjamin Fondane, Claude Vigée : Le questionnement des origines. 15 et samedi 16 juin 2012, Jun 2012, Paris, France. ⟨hal-00767500⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

172