Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Nietzsche lecteur de Baudelaire

Résumé : Les lectures de Nietzsche sont toujours des lectures transversales qui produisent de vives polémiques. Polemos et aphorismos - le combat et le fait de bien délimiter les choses sont les principes même de Nietzsche philosophant " à coups de marteau ". Mais " délimiter " ou " définir " ne signifie pas " déterminer ". Il s'agit de " faire sortir " afin d'assigner aux choses leur juste valeur - tout en faisant valoir toute l'ambiguïté qui s'ensuit. L'idiosyncrasie de Nietzsche le pousse à isoler des détails, des notions, des concepts, des mots etc. afin de les transformer en points de cristallisation de la pensée. Pour Nietzsche, les aphorismes et les sentences ne sont pas seulement des manières d'exprimer sa pensée, mais aussi une manière de saisir l'essence même d'une autre pensée. C'est ainsi qu'il aime réduire toute une œuvre comme celles de Baudelaire, de Victor Hugo, de Sainte-Beuve ou de Zola à quelques citations qu'il transforme en aphorismes. Par ailleurs, le philosophe allemand s'intéresse plutôt à Baudelaire critique qu'au poète En ligne: http://www.fondane.com/Till%20R%20Lectures%20transversales%2012.htm
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00768075
Contributeur : Till Kuhnle <>
Soumis le : jeudi 20 décembre 2012 - 18:41:52
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-00768075, version 1

Collections

Citation

Till Kuhnle. Nietzsche lecteur de Baudelaire. Onzième Rencontres de Peyresq (Société d'études Benjamin Fondane) consacrées au Baudelaire de Fondane, Aug 2011, Annot, France. ⟨hal-00768075⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

281