Les avatars du capitan de comédie, de l'iconographie à la scène et vice versa : l'exemple de l'Horribilicribrifax d'Andreas Gryphius - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2012

Les avatars du capitan de comédie, de l'iconographie à la scène et vice versa : l'exemple de l'Horribilicribrifax d'Andreas Gryphius

(1)
1

Résumé

La contribution confronte les capitans de la comédie facétieuse d'Andreas Gryphius, Horribilicribrifax aux figures furtives et palimpsestes qu'elle convoque ainsi qu'à l'iconographie théâtrale qu'elle a suscitée. Sont ainsi analysés les avatars spatiotemporels et la singulière rémanence théâtrale d'images gravées ou littérales inspirées de la réalité historique autant que du mythe. La fantaisie grotesque est ainsi mise au service de la satire contre l'Espagnol dans les estampes et les lettres françaises et contre la soldatesque et la francomanie dans l'imagerie populaire et le théâtre d'outre-Rhin.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00829313 , version 1 (03-06-2013)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00829313 , version 1

Citer

Florent Gabaude. Les avatars du capitan de comédie, de l'iconographie à la scène et vice versa : l'exemple de l'Horribilicribrifax d'Andreas Gryphius. Aline Le Berre, Florent Gabaude, Philippe Wellnitz. Grotesque et spatialité dans les arts du spectacle et de l'image en Europe (XVIe-XXIe siècles), Peter Lang, pp.97-129, 2012, Contacts, Série I, Theatrica. ⟨hal-00829313⟩
51 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More