Propagande confessionnelle et croyances populaires dans les feuilles volantes strasbourgeoises du second XVIe siècle

Résumé : Dès la première décade de la Réforme et jusqu'à la célèbre série de vignettes de 1545, Melanchthon et Luther eurent recours à l'arme de l'image imprimée de grande diffusion dans leur combat contre la papauté. A Nuremberg, ils furent secondés entre autres par les trois " peintres impies " Barthel, Beham et Pencz associés à Hans Sachs. Quant à Strasbourg, c'est, au XVIe siècle, le centre le plus productif après Wittenberg et Nuremberg en matière de propagande iconographique luthérienne, qu'il s'agisse de sujets componctifs ou bien de pièces polémiques dues notamment à la collaboration de Tobias Stimmer et de Johann Fischart. Pour accroître l'efficacité pragmatique et susciter une large adhésion du public, les graveurs et auteurs protestants empruntent aux pratiques et superstitions populaires, tout comme la production concomitante mais quantitativement bien moins importante de leurs antagonistes catholiques ; ils utilisent les procédés contemporains de la caricature et pastichent ou investissent le genre éditorial éprouvé des Nouveaux Journaux. A partir de quelques exemples de feuilles satiriques ou pseudo-informatives strasbourgeoises, l'étude montre comment la gravure exploite des motifs de la dévotion populaire (comme le moulin mystique) et vilipende les pratiques catholiques (confession, célibat, pénitence, procession, exorcisme). Tantôt images-symboles, tantôt images-témoins de la corruption du clergé couplées à une épigramme versifiée ou à une historia, ces estampes sont toujours des images-choc qui flattent les pulsions gélasine, libidineuse ou morbide des " regardants ".
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00829369
Contributeur : Florent Gabaude <>
Soumis le : lundi 3 juin 2013 - 11:01:51
Dernière modification le : mardi 17 avril 2018 - 23:26:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00829369, version 1

Collections

Citation

Florent Gabaude. Propagande confessionnelle et croyances populaires dans les feuilles volantes strasbourgeoises du second XVIe siècle. Nicklas Thomas. Glaubensformen zwischen Volk und Eliten. Frühneuzeitliche Praktiken und Diskurse zwischen Frankreich und dem Heiligen Römischen Reich, Universitätsverlag Halle-Wittenberg, pp.227-240, 2012, Wissensdiskurse im 17. und 18. Jahrhundert, t. 1. ⟨hal-00829369⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

149