Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

" La traduction des marques d'oralité dans deux romans d'Irvine Welsh : Trainspotting (1993) et Porno (2002) "

Résumé : Trainspotting (1993), le chef-d'œuvre d'Irvine Welsh, et sa suite, Porno (2002), sont deux romans dans lesquels les marques d'oralité constantes visent à conférer le réalisme le plus extrême. La retranscription phonétique de la prononciation des personnages qui sont Ecossais associée à l'utilisation d'un vocabulaire grossier, voire vulgaire, sont les principaux ingrédients qui permettent à l'auteur d'atteindre ce réalisme. Mon article explore le très large éventail de procédés auxquels l'auteur de la traduction de chacun des romans a eu recours. L'examen de ces diverses " techniques " m'a permis de déterminer qu'Eric Lindor Fall (traducteur de Trainspotting) et Laura Derajinski (traductrice de Porno) ont eu une approche différente vis-à-vis de divers éléments communs aux deux textes de départ. Ce type d'étude soulève en outre la question de ce qui peut subsister de l'unité d'une œuvre lorsque les volumes qui la composent sont traduits par des traducteurs différents.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00918839
Contributeur : Cindy Lefebvre-Scodeller <>
Soumis le : dimanche 15 décembre 2013 - 16:41:56
Dernière modification le : jeudi 7 mars 2019 - 12:26:27

Identifiants

  • HAL Id : hal-00918839, version 1

Collections

Citation

Cindy Lefebvre-Scodeller. " La traduction des marques d'oralité dans deux romans d'Irvine Welsh : Trainspotting (1993) et Porno (2002) ". Glottopol, Université de Rouen, Laboratoire Dylis, 2010, http://www.univ-rouen.fr/dyalang/glottopol/telecharger/numero_15/gpl15_09lefebvre-scodeller.pdf. ⟨hal-00918839⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

420