De la vie des textes aux formes et forces de vie. Texte, sens et communication, entre esthésie et éthique.

Résumé : Faire l'expérience des textes-objets, c'est éprouver la complexité des forces et des formes de vie à l'œuvre à chaque strate de leur devenir, du discours à l'usage. Cet ouvrage interroge le processus énonciatif en jeu au sein du discours, du travail éditorial, des supports médiatiques, des conditions de circulation des textes-objets, des usages. La première partie de ce travail interroge le style conçu comme une forme de vie fondée sur une force de vie toutes deux constituant l'expression d'un être au monde, entre esthèsis ou sensibilité individuelle et esthésie ou sensibilité collective. Le style marque alors la singularité de l'expérience énonciative au sein du discours. Dans la deuxième partie, l'auteure analyse les écritures multimodales au sein des sites web et des applications. Elle précise comment chaque mode d'écriture multimodale particulier met en jeu des formes et des forces de vie mises à l'épreuve des énonciations discursive et éditoriale. En troisième partie, l'ouvrage questionne les orientations du processus éditorial des textes informatiques qui diffèrent de l' " énonciation éditoriale " des textes papier. Les espaces d'écriture collaborative tout d'abord qui donnent le texte à manipuler, à ré-informer ; les espaces d'écriture non-collaborative ensuite qui mettent en scène le discours via un ethos énonciatif spécifique. En l'occurrence, l'ouvrage interroge les fonctions sémiotiques de support des interfaces graphiques ; supports matériels figurés, supports formels, supports erghodiques. De ces fonctions émerge une configuration énonciative plus ou moins singulière qui donne corps au discours. Enfin, cette partie interroge les enjeux de sens liés à la transposition des textes d'un support vers un autre. Dans un quatrième temps, nous proposons un modèle sémiotique de strates en interrelation continue, celles des technologies, des objets matériels, logiciels, des méta-mediums, des usages, pour appréhender les trois moments énonciatifs, sensibles et éthiques de préfiguration, configuration, performance/contre-performance qui se jouent au sein du processus énonciatif via les supports numériques. En croisant la sémiotique du discours, la sémiotique des supports et la sémiotique des usages, on appréhende ici la question des forces et des formes de vie à l'œuvre à chaque strate de la vie des textes à l'aide d'une sémiotique de l'expérience perceptive en jeu tant dans l'information des textes que dans leur incorporation et dans leurs usages. Une démarche qui aborde la communication médiatisée par les textes-objets comme un tracé dirait Yves Jeanneret, un jeu de moments énonciatifs selon les termes de Jean-Jacques Boutaud, un jeu d'énonciations, de perceptions, de manières d'être au monde sensibles et éthiques. La sémiotique de l'expérience des textes-objets proposée se fonde sur une discussion, un échange continu entre les sciences du langage - particulièrement pour l'approche de l'énonciation, du discours et les sciences de l'information et de la communication - pour l'appréhension des supports, de leur fondement anthropologique, sensible, symbolique où la communication se déploie en un théâtre rendant possible l'expérience de l'altérité.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00921861
Contributeur : Nicole Pignier <>
Soumis le : dimanche 22 décembre 2013 - 09:20:31
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00921861, version 1

Collections

Citation

Nicole Pignier. De la vie des textes aux formes et forces de vie. Texte, sens et communication, entre esthésie et éthique.. Presses Universitaires de Limoges (PULIM) revue Actes Sémiotiques, pp.221, 2013, Jacques Fontanille et Eric Landowski, ISSN - 2270-4957. ⟨hal-00921861⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

238