Der Ernst des Ekels

Résumé : La nausée et le dégoût signifient la négation totale de la perception esthétique, l'aisthesis. En tant qu'anti-aisthesis, ils démaquent les limites d'une esthétique établie - comme celle du classicisme. Le dégoût touche aux extrêmes du maniéré et du grotesque ; il relève l'informe ; il est provoqué par le carnavalesque. Notamment l'esthétique allemande des 18e et 19e siècles (Schlegel, Schiller, Herder, Schopenhauer) a traité ce problème Texte en ligne: http://tillkuhnle.homepage.t-online.de//Ekel.1.pdf Cf. aussi la suite: "Der Ekel auf hoher See. Begriffsgeschichtliche Untersuchungen im Ausgang von Nietzsche" (1999) -http://tillkuhnle.homepage.t-online.de//Ekel.pdf - ainsi que "Ces maudits 'trompe-l'œil qui ne peuvent que nous exciter l'appétit': les arts face au défi de l'anti-aisthesis" (2012) http://ekphrasis.accentpublisher.ro/files/articles_content/397/E7-10.pdf
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00922338
Contributeur : Till Kuhnle <>
Soumis le : jeudi 26 décembre 2013 - 00:22:07
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-00922338, version 1

Collections

Citation

Till Kuhnle. Der Ernst des Ekels. Archiv für Begriffsgeschichte, 1996, pp.268-325. ⟨hal-00922338⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

233