Redécouvrir la Palestine à travers Adorno: "La Hache et le violon" d'Alain Fleischer

Résumé : "La Hache et le violon": dans un ghetto, il y a une résistance qui s'organise autour d'un luthier : celle des musiciens qui exécutent la vraie musique. Parmi eux, il y a une jeune virtuose : Esther. D'abord, le narrateur est tenté par ce nom qui unit en une même personne des personnages forts différents : sa disciple, sa femme de ménage et sa maîtresse. Puis une Esther hante le commandant du camp de concentration - peu importe s'il s'agit de la même personne puisqu'elle entretient de toute façon un rapport métonymique avec la première. Vers la fin de sa vie, d'ailleurs, le narrateur de la première et de la troisième partie du roman aura connu et eu pour femmes plusieurs Esther. Ces Ether renvoient au livre d'Esther de la Bible qui joue un rôle important dans la tradition judaïque : Esther et son oncle Mardochée déjouèrent le plan d'exterminer les juifs du Royaume d'Assuérus. Dans le roman de Fleischer, le personnage d'Esther est étroitement lié au sionisme cherchant le salut du peuple juif dans un état juif. Dans la vision uchronique d'un judaïsme chinois pourtant, ce rêve des sionistes est dévoilé comme la quête de l'utopie dont même en Chine post-communiste les impératifs restent inscrits. La Hache et le violon n'est point un roman sur le sionisme : son sujet est plutôt ce non-lieu dans le temps et dans l'espace qui est représenté par le Messie ; il s'agit d'un roman sur l'espoir de la rédemption, espoir qui est le fond même de toute vision eschatologique de l'Histoire, de l'attente de la fin du monde. Or, l'ère messianique - la rédemption - devient palpable à travers la vraie musique. C'est ainsi qu'on peut résumer la quintessence de l'esthétique d'Adorno. Dans son roman, par ailleurs, Fleischer cite la "Philosophie der neuen Musik" du philosophe allemand.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00922451
Contributeur : Till Kuhnle <>
Soumis le : jeudi 26 décembre 2013 - 18:38:22
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-00922451, version 1

Collections

Citation

Till Kuhnle. Redécouvrir la Palestine à travers Adorno: "La Hache et le violon" d'Alain Fleischer. Till R. Kuhnle; Saskia Wiedner. Contacts: Le désir du canon. L'esthétique de la citation dans le roman français / francophone post-soixante-huitard (dossier de la revue "Lendemains" 32), Narr (Tübingen), pp.144-153, 2007. ⟨hal-00922451⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

153