Index de pression systolique : un outil dynamique dans le suivi des patients ?

Résumé : L'index de pression systolique (IPS) est un outil diagnostique reconnu pour identifier les sujets présentant une artériopathie des membres inférieurs. En complément du diagnostic, il permet une estimation de l'hémodynamique, sa valeur est d'autant plus basse que le retentissement des lésions est important. De même sur le plan général, un IPS pathologique est associé à une augmentation du risque d'évènement cardiovasculaire (RECV) lors du suivi. Quel est intérêt de l'IPS lors du suivi des patients ? Lors de l'évolution d'une AOMI, l'IPS diminue mais pour que cette modification soit considérée significative on retient habituellement un seuil de variation supérieur à 0,15. Une diminution supérieure à ce seuil serait associée à un risque plus élevé de dégradation des symptômes et de revascularisation. Quelques travaux suggèrent un lien entre la diminution de l'IPS lors du suivi et l'augmentation du RECV. A contrario, une amélioration des symptômes en termes de distance de marche n'est pas corrélée à une amélioration de l'IPS. Lors du suivi des revascularisations, les modifications d'IPS sont médiocrement corrélées avec l'état fonctionnel. En outre son intérêt de manière isolée pour juger de la perméabilité d'une revascularisation est discuté, ce test évalue l'hémodynamique globale du membre, mais ne préjuge pas de la localisation des lésions, ainsi on ne peut séparer ce qui est propre à la revascularisation et à l'évolution de la maladie par ailleurs. Après angioplastie, une amélioration de 0,10 à 0,15 serait prédictive d'un bon résultat. La cinétique de modification de l'IPS post-revascularisation est à prendre en compte ; l'amélioration pouvant être différée. Conclusion.-- Lors du suivi, une variation supérieure à 0,15 de l'IPS traduit une évolution de la maladie. Vu ses limites, l'IPS ne doit pas être utilisé de manière isolée lors du suivi des revascularisations.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00926159
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : jeudi 9 janvier 2014 - 10:48:22
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:04:01

Identifiants

Collections

Citation

Philippe Lacroix, Victor Aboyans, Benoît Marin, Pierre-Marie Preux. Index de pression systolique : un outil dynamique dans le suivi des patients ?. Journal des Maladies Vasculaires, Elsevier Masson, 2013, 38 (2), pp.79-80. ⟨10.1016/j.jmv.2012.12.118⟩. ⟨hal-00926159⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

152