Pourquoi le lait de chèvre n'est pas accentué comme le lait maternel: syntaxe et prosodie du génitif anglais

Résumé : Le génitif anglais offre un cas particulièrement intéressant de mise en relation de la syntaxe et de la prosodie. En effet derrière ce qui apparaît comme une structure identique, on distingue deux catégories: les génitifs "déterminatifs" et les "génitifs génériques" pour lesquelles la différence syntaxique (et sémantique) est confirmée par une différence accentuelle. L'existence de nombreuses "exceptions" (syntaxiques et/ou accentuelles) remet toutefois en cause l'homogénéité de la classe des génériques. Le but de cet article est d'apporter une contribution à la question des "génériques non-stricts" en privilégiant l'approche phonologique. un retour sur la syntaxe permet de revoir la classification "déterminatif/générique".
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00931790
Contributeur : Susan Moore Mauroux <>
Soumis le : mercredi 15 janvier 2014 - 17:41:56
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00931790, version 1

Collections

Citation

Susan Moore Mauroux, Catherine Merillou. Pourquoi le lait de chèvre n'est pas accentué comme le lait maternel: syntaxe et prosodie du génitif anglais. Travaux linguistiques du CerLiCO, Presses Universitaires de Rennes, 2008, Grammaire et Prosodie 1 (21), pp.141-158. ⟨hal-00931790⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

207