La poétique de l'oubli à travers LES OUBLIES DE LA FORET DES ABEILLES de Peter Ndemby

Résumé : La prééminence de l'ancrage anthropologique (idiomes et sociolectes), des faits sociaux (choix de l'espace, des thèmes) dans l'écriture littéraire de Peter Ndemby à travers les Oubliés de la forêt des abeilles, laisse lire un échange entre le livre et le vécu. Vladimir Jdanov affirme : " la littérature doit être considérée dans sa relation inséparable avec la vie de la société sur l'arrière-plan des facteurs historiques et sociaux qui influencent l'écrivain ". A travers la poétique de l'oubli, Peter Ndemby s'approprie le réel. Ainsi, son écriture se décline-t-elle selon un principe coextensif. L'écriture du romancier gabonais se modélise dans une coexistence entre l'imaginaire et le réel en dépit des tournures phrastiques qui n'arrivent pas à dissimuler le jeu d'influence.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00936074
Contributeur : Narcice Wolfgan Mounziegou-Mombo <>
Soumis le : vendredi 24 janvier 2014 - 14:55:42
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 24 avril 2014 - 22:55:39

Fichiers

article.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00936074, version 1

Collections

Citation

Narcice Wolfgan Mounziegou-Mombo. La poétique de l'oubli à travers LES OUBLIES DE LA FORET DES ABEILLES de Peter Ndemby. Ces espaces littéraires sans frontières. De la critique gabonaise aux études francophones actuelles., Editions Odette Maganga (ODEM), pp.199, 2013, 978-2-919487-76-9. ⟨hal-00936074⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

258

Téléchargements de fichiers

469