L'Âge d'homme, l'inscription du Havre dans l'entreprise autobiographique de Michel Leiris

Résumé : Michel Leiris s'est longuement expliqué sur son roman autobiographique intitulé L'Âge d'homme (achevé en 1935), dans un Prière d'insérer rédigé pour la première édition en 1939. L'Âge d'homme faisait suite, et pour ainsi dire chevauchait une psychanalyse poursuivie de 1929 à 1935 avec Adrien Borel. Œuvre majeure de Leiris, L'Âge d'homme constitue aujourd'hui, on peut le prétendre, l'un des plus grands textes autobiographiques écrits depuis les Confessions de Jean-Jacques Rousseau. Mais, ce qui nous intéresse particulièrement, c'est le fait que Leiris reprenne, en 1945, son Prière d'insérer de 1939 pour le développer, lui donnant l'ampleur d'un texte théorique intitulé De la littérature considérée comme une tauromachie, et que ce texte, il l'écrive au Havre en décembre 1945, avant de l'achever à Paris, en 1946. Ce texte deviendra la préface de toutes les nouvelles éditions. Pourquoi cette reprise, pourquoi ce remaniement ? Que s'est-il passé, entre-temps, en dehors ou pendant cet événement majeur qu'est la Seconde guerre mondiale ? Quel rôle y a joué la ville du Havre, théâtre de cette rédaction ?
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00957135
Contributeur : Odile Richard-Pauchet <>
Soumis le : samedi 8 mars 2014 - 17:52:39
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-00957135, version 1

Collections

Citation

Odile Richard-Pauchet. L'Âge d'homme, l'inscription du Havre dans l'entreprise autobiographique de Michel Leiris. L'Âge d'homme de Michel Leiris (1901-1990) : peindre le Havre, Jan 2011, Le Havre, France. p.127-138. ⟨hal-00957135⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

245