Antre sauvage, cabane mythique, banc d'Argenson : lieux et topoï de l'invention de l'amour, de l'article JOUISSANCE à la correspondance de Diderot - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2012

Antre sauvage, cabane mythique, banc d'Argenson : lieux et topoï de l'invention de l'amour, de l'article JOUISSANCE à la correspondance de Diderot

Résumé

Hypothèse épistémologique de Diderot, épistolier amoureux, s'exprimant depuis le siècle des Lumières : seule l'écriture de la lettre, par sa grâce et sa spontanéité, peut espérer reconstituer l'état natif du langage et donc la qualité des sentiments qu'il fut capable autrefois de véhiculer. Cette utopie, qu'il a longuement caressée avec Sophie Volland au cours de plus de quinze années de correspondance (1759-1774), s'est effritée au fil du temps. Mais rien n'empêche le philosophe, en 1769, de croire qu'il soit encore possible de la rebâtir avec une nouvelle compagne. Les lettres éphémères à Mme de Maux (1769-1770) sont toutes marquées d'un regain d'espoir et d'un soudain embrasement des certitudes. Or la dégradation de la relation, à partir de 1770, ne fait que confirmer l' intuition pessimiste de l'article Jouissance (1758), à savoir que l'amour n'a pas d'avenir au-delà du plaisir physique, conclusion justifiant la reprise tardive du motif poétique des " rochers tomb[ant] en poussière ", sur les ruines probables d'une cabane effondrée.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00957136 , version 1 (08-03-2014)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00957136 , version 1

Citer

Odile Richard-Pauchet. Antre sauvage, cabane mythique, banc d'Argenson : lieux et topoï de l'invention de l'amour, de l'article JOUISSANCE à la correspondance de Diderot. Christophe Martin. Fictions de l'origine, 1650-1800, Desjonquères, p.298-312, 2012, L'Esprit des Lettres, 978 2 84321 138 6. ⟨hal-00957136⟩
145 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More