La Femme dans le théâtre de Diderot : personnages, comédiennes et public au féminin

Résumé : Diderot, attentif comme spectateur au travail des grandes actrices ou femmes de théâtre de son temps (la Clairon, Mme Riccoboni), en reste marqué durablement, et fondera ses propres idées sur la question notamment dans sa lettre à Mme Riccoboni, ses Entretiens sur le Fils naturel et bien sûr, le Paradoxe sur le comédien. Son amie et confidente épistolaire, Sophie Volland, qu'il rencontre parfois discrètement au théâtre, se fait aussi la dépositaire de ses secrets et de ses attentes dans ce domaine artistique singulier ( lettres de 1759-1774). Mais son marivaudage croissant, en ce domaine, marque aussi l'évolution de son goût, entre fascination et répulsion, pathétique et grivoiserie. La suite de ses travaux et de sa vie témoignera de l'oscillation permanente entre ces deux pôles. Fort concerné par la précarité de la condition des actrices, il se fait un devoir de guider une jeune comédienne débutante, Marie-Madeleine Jodin, à la fois dans sa carrière et dans sa conduite morale, adoptant une attitude touchante de père adoptif (1766-1768). À l'inverse, des fréquentations plus surprenantes (avec la Guimard notamment) nous laissent un témoignage ambigu de la relation étroite d'un philosophe émancipé avec les figures féminines les plus audacieuses de son temps.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-00957237
Contributeur : Odile Richard-Pauchet <>
Soumis le : dimanche 9 mars 2014 - 20:10:21
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-00957237, version 1

Collections

Citation

Odile Richard-Pauchet. La Femme dans le théâtre de Diderot : personnages, comédiennes et public au féminin. La Femme dans le théâtre de Diderot : personnages, comédiennes et public au féminin, Mar 2013, Porto, Portugal. ⟨hal-00957237⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

210