L'Ecole doctorale de santé publique tropicale

Résumé : La médecine tropicale est bien enseignée en France, au travers de nombreuses formations délivrantdes diplômes, malheureusement mal ou non reconnus sur le plan international. La disparition desquatre grands Instituts de médecine tropicale français a contribué à cette préjudiciable nonreconnaissance,responsable d'un non-recrutement de tropicalistes francophones compétents, dansles grands organismes internationaux, mais aussi d’un délaissement de nos universités par nosmeilleurs étudiants, au profit d'établissements étrangers.L'absence dans notre pays d'une filière doctorante de santé en zone tropicale en est la principaleexplication. En revanche, elle est disponible dans la plupart des universités européennes. C'est dire,avant qu'il ne soit trop tard, l'impérieuse nécessité de disposer en France d'un doctorat d'université (lePhD des anglo-saxons) de santé publique Tropicale, seul diplôme internationalement reconnu et nondiscuté, même si des thèses d’université portant sur la recherche en médecine tropicale sontsoutenues dans nos universités. L'Académie de médecine, consciente de l'éclatement et de l'absencede dimension internationale de notre dispositif de formation dans cette discipline a vivement appuyé,dans sa séance du 22 octobre 2013, la création d'une telle filière doctorante française.L’Université de Limoges, au sein de laquelle a été créé il y a plus de 30 ans, un Institutd’épidémiologie neurologique et de neurologie tropicale, qui a fait émerger deux masters et une unitéINSERM, possède les infrastructures nécessaires pour l’émergence d’un tel doctorat ; la volontéaffichée par les responsables de cette Université et les textes législatifs en permettent la réalisation.Ce doctorat francophone de santé publique tropicale favorisera le rapprochement au sein des conseilsde direction, de tous les partenaires qu'ils soient gouvernementaux (Universités, Institut Pasteur, IRD,CIRAD...) ou ou non, souhaitant s’engager dans cette démarche d'organisation et de délivrance d’undoctorat national de santé tropicale, complémentaire des actuelles formations diplômantes existantes.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01085299
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : vendredi 21 novembre 2014 - 10:34:58
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:04:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01085299, version 1

Collections

Citation

Michel Dumas, Pierre-Marie Preux, Michel Rey, Je Touze, D Richard-Lenoble, et al.. L'Ecole doctorale de santé publique tropicale. Développement sanitaire dans les pays du sud : quelles formations spécialisées pour ses acteurs ?, Asociation des Professionnels de Santé en Coopération (ASPR+COP), Nov 2014, Paris, France. ⟨hal-01085299⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

195