Le visuel et la musicalité dans le roman graphique québécois : exemple de « Rapide Blanc » de Pascal Blanchet

Résumé : Étant donné que le graphisme constitue un élément central de "Rapide Blanc", le travail créateur de Pascal Blanchet est concentré, entre autres, sur la dimension visuelle du texte. L’auteur transpose les lecteurs dans un village québécois Rapide Blanc et les invite à une redécouverte de l’histoire des années 1928-1971. Le dessinateur s’inspire de la culture américaine, surtout de la musique populaire country et du jazz ; la musicalité est révélatrice d’un mode spécifique de la lecture et dynamise la praxis interprétative. L’objectif de cet article est de déterminer les dispositifs discursifs qui font de "Rapide Blanc" une œuvre hybride et intertextuelle. Il s’agit d’examiner la singularité de la relation entre le langage verbal, le langage visuel et le langage musicale du texte. L’intervention des plusieurs discours fait qu’on se pose la question de savoir s’il s’agit d’un phénomène du langage syncrétique, ou bien du syncrétisme des langages, où chacun maintient sa propre autonomie.
Type de document :
Poster
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01125884
Contributeur : Agata Helena Trociuk <>
Soumis le : mardi 10 mars 2015 - 15:15:54
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 11 juin 2015 - 10:05:58

Fichier

Rapide Blanc, affiche A.H.Troc...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01125884, version 1

Collections

Citation

Agata Helena Trociuk. Le visuel et la musicalité dans le roman graphique québécois : exemple de « Rapide Blanc » de Pascal Blanchet. Xe Congrès de l’Association internationale de sémiotique visuelle, Aug 2012, Buenos Aires, Argentine. ⟨hal-01125884⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

172

Téléchargements de fichiers

105