"Forêt et territoire", les interactions au prisme de la proximité

Résumé : Cette proposition de communication porte sur la présentation des objectifs et de la méthodologie d’un programme de recherche initié par le laboratoire GEOLAB (UMR 6042) dans le cadre de la Chaire de recherche internationale "Ressources forestières et usages du bois", portée par la Fondation partenariale de l'Université de Limoges. De manière générale, il s’agit d’aborder le développement de la filière forestière limousine et d'en questionner la durabilité sous l’angle des conditions d’émergence et de stabilisation des circuits de proximité. La filière bois limousine fait face à deux grandes difficultés. D'une part, de l'amont à l'aval elle est peu structurée, et par leur isolement les entreprises sont d'autant plus exposées à la concurrence internationale. D'autre part, son appareil productif principal, est largement industrialisé et spécialisé sur la ressource résineuse. Or, des difficultés d'approvisionnement sont prévisibles à moyenne échéance, du fait d'un déséquilibre de répartition des classes d'âge, pesant sur la rentabilité de la production. La filière bois est le premier pourvoyeur d'emploi du tissu rural limousin. Le maintien et le développement de cette filière sont par conséquent un enjeu stratégique régional. La durabilité de la filière bois est également suspendue à son acceptation par les populations locales et sa capacité à satisfaire à la multifonctionnalité des écosystèmes forestiers. Or, le modèle sylvicole actuel de "coupe rase-plantation" pose de réels problèmes d'acceptation sociale à l'échelle des territoires boisés et attise les conflits d'usages autour de cette ressource entre propriétaires, forestiers (exploitants) et usagers (résidents, associations, élus). Pour étudier les conditions de résolution de ces conflits comme une étape nécessaire au développement durable de la filière, nous envisageons de mobiliser la grille de lecture proposée par l’Economie de la Proximité dans l’analyse des conflits relatifs à la gestion des ressources naturelles. Si la grille de lecture des proximités (Mollard and Torre, 2004; Pecqueur and Zimmermann eds., 2004; Torre and Rallet, 2005) a été largement développée dans les domaines de l'industrie, de l'écologie industrielle (Beaurain et al., 2009; Beaurain and Brullot, 2011), de l'agroalimentaire (Kebir and Torre, 2013) pour l’étude des mécanismes de gouvernance territoriale (Torre and Filippi, 2005), elle a été jusqu’à présent peu appliquée spécifiquement au domaine de la forêt. Plus précisément, nous souhaitons analyser l’influence du jeu des proximités, géographique et relationnelle, susceptible de se mettre en place dans le cadre de l’émergence d’une action collective au sein de cette filière. De ce point de vue, nous nous intéresserons plus particulièrement au rôle potentiel du développement des circuits de proximité dans la filière bois, en posant l'hypothèse qu'ils peuvent contribuer de manière significative à la stabilisation du réseau d’acteurs structurant la filière et les territoires (entreprises, acteurs publics, acteurs institutionnels, usagers…), et aussi bien constituer une force pour son insertion dans les marchés internationaux. A terme, il s'agit d'étudier la façon dont les circuits de proximités peuvent répondre à la nécessité, d'une part de structurer la filière bois et, d'autre part, de faciliter son intégration dans la dynamique territoriale.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01128143
Contributeur : Romain Rouaud <>
Soumis le : lundi 9 mars 2015 - 12:16:31
Dernière modification le : vendredi 22 février 2019 - 01:33:19

Identifiants

  • HAL Id : hal-01128143, version 1

Citation

Julien Dellier, Romain Rouaud, Christophe Beaurain, Marius Chevallier. "Forêt et territoire", les interactions au prisme de la proximité. Penser la multifonctionnalité du secteur forestier dans un contexte changeant et incertain, GIP Ecofor, Nov 2014, Paris, France. ⟨hal-01128143⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

301