Évaluation des apports et du statut en iode par ICP-MS en zones urbaine et rurale au Bénin

Résumé : Introduction La carence en iode a un retentissement pathologique sévère. Le dosage de l’iode urinaire des 24 heures permet d’évaluer les apports iodés au sein d’une population, ainsi que le statut en iode. Le Bénin est un pays d’Afrique de l’Ouest qui s’est engagé dans un programme d’iodation du sel de consommation courante, mais pour lequel les données concernant les apports et le statut en iode chez l’adulte sont très rares. Cette étude se propose d’évaluer les apports et le statut en iode chez l’adulte en zones urbaine et rurale au Bénin. Méthodes Au total, 402 personnes indemnes de goitre visible, âgées de 25 à 64 ans ont été sélectionnées par un sondage en grappes avec probabilité proportionnelle à la taille (PPT). Un recueil d’urine de 24 heures était effectué. Des échantillons de 2 mL ont été prélevés pour chaque participant et dosés par spectrométrie de masse couplée à un plasma inductif (ICP-MS). Résultats Au total, 401 résultats d’iodurie ont été étudiés. La médiane d’iode urinaire globale était de 62,9 μg/L avec une moyenne de 81,3 ± 66,02 μg/L. Elle était significativement plus faible en zone rurale qu’en zone urbaine (p < 0,0001), de même chez les femmes (p = 0,0001) que chez les hommes (p = 0,0055) de façon globale et par zone. En régression logistique, étaient positivement associés à une iodurie ≤ 100 μg/L : un IMC ≥ 30 (OR = 2,58, IC95 % [1,28–5,19], p = 0,008), un niveau d’instruction supérieur au primaire (OR = 3,14, IC95 % [1,35–3,75], p = 0,002) et le sexe masculin (OR = 2,28, IC95 % [1,33–3,88], p = 0,002). Étaient positivement associés à une iodurie ≤ 50 μg/L : le sexe masculin (OR = 2,13, IC 95 % [1,37–3,32], p = 0,001), les classes d’IMC ([25–29,9] et ≥ 30 kg/m2 respectivement OR = 2,34, IC95 % [1,30–4,20], p = 0,004, et OR = 2,8, IC95 % [1,40–5,63], p = 0,004), la zone urbaine (OR = 1,66, IC95 % [1,07–2,58], p = 0,023). Conclusion Cette étude basée sur les urines de 24 heures où l’iode a été dosé par ICP-MS, a révélé une légère insuffisance d’apport au sein de la population béninoise étudiée conformément aux recommandations de l’OMS. Ceci implique que des efforts restent à faire sur le plan national et plus particulièrement en zone rurale et au niveau des femmes pour éliminer les troubles liés à la carence d’apport en iode au Bénin.
Mots-clés : Iode ICP-MS Bénin
Type de document :
Poster
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01149216
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : mercredi 6 mai 2015 - 16:07:56
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:04:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01149216, version 1

Collections

Citation

Carmelle Mizéhoun-Adissoda, Jean-Claude Desport, Dismand Stephan Houinato, François Dalmay, Pierre-Marie Preux, et al.. Évaluation des apports et du statut en iode par ICP-MS en zones urbaine et rurale au Bénin. Congrès EPICLIN, 22ème Congrès de Biostatistique et d'Epidémiologie Clinique, May 2015, Montpellier, France. Elsevier, Revue d'épidémiologie et de Santé Publique, 63 (Supplément 2), pp.S86, 2015, Revue d'épidémiologie et de Santé Publique. ⟨hal-01149216⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

402