“La littérature migrante est-elle soluble dans l'autofiction?” - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue @nalyses Année : 2014

“La littérature migrante est-elle soluble dans l'autofiction?”

(1)
1
Hélène Amrit

Résumé

Tout comme l’autofiction, la littérature migrante est une littérature du sujet qui mêle fiction et biographie. Cet article met au jour d’autres similitudes qui interrogent la littérature migrante tout en révélant les contours et les limites de l’autofiction. Bien que proches, ces littératures appréhendent différemment l’altérité, rendant la littérature migrante non soluble dans le genre autofictionnel. Pourtant, en plaçant le sujet au cœur de leur narration, elles ont toutes deux une même vision de l’humanité qui les inscrit, certes, dans l’histoire du roman, mais aussi dans celle des idées. Ainsi sont-elles liées dans un même mouvement. Transgressives à leur manière, elles tentent d’amener le lecteur à une lecture autre que celle du lecteur de roman…
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01176265 , version 1 (15-07-2015)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01176265 , version 1

Citer

Hélène Amrit. “La littérature migrante est-elle soluble dans l'autofiction?”. @nalyses, 2014, Vol. 9, n°2 printemps-été, pp.248-275. ⟨hal-01176265⟩

Collections

UNILIM FRED IR-SHS
67 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More