CHANGEMENTS ENVIRONNEMENTAUX DU TARDIGLACIAIRE À L’HOLOCÈNE MOYEN DANS LE VELAY ORIENTAL : LA SÉQUENCE SÉDIMENTAIRE DE LA NARCE DU BÉAGE EN ARDÈCHE (MASSIF CENTRAL, FRANCE)

Résumé : L’intérêt renouvelé porté aux hauts plateaux volcaniques du Velay oriental (Massif central, France) a permis de mettre en évidence une nouvelle séquence sédimentaire issue de la tourbière de La Narce du Béage, en Ardèche. Plusieurs carottages ont été menés afin de réaliser une étude pluridisciplinaire à haute résolution. Cet article présente les données sédimentologiques (lithologie, estimation du taux de matière organique, granulométrie, susceptibilité magnétique) obtenues sur la séquence D (357 cm de profondeur), extraite près de l’exutoire de la zone humide. Ces résultats s’appuient sur une série de dix datations radiocarbone AMS. Cette étude constitue une première étape du travail de reconstitution de l’évolution de l’environnement local depuis la charnière Pléniglaciaire supérieur / Tardiglaciaire. L’enregistrement sédimentaire montre un atterrissement progressif de l’étendue lacustre datant du Tardiglaciaire (après 18 000 ans cal. BP) et l’augmentation graduelle de la teneur en matière organique dès 14 700 ans cal. BP. Le développement d’une tourbière a lieu au cours de l’Holocène ancien, à partir de 10 800 ans cal. BP. Les analyses mettent en évidence les changements bioclimatiques majeurs du Tardiglaciaire et de l’Holocène ancien aux échelles locale et régionale. Ces évènements sont marqués par un rythme élevé du taux d’accumulation des sédiments non-organiques (TANO) : au cours du Dryas ancien, à partir de la transition Bølling/Allerød et du Dryas récent. Au cours du Préboréal et du Boréal, quatre principaux épisodes d’accumulation minérale sont situés entre (1) 11 200 - 10 800 ans cal. BP, (2) 10 400 - 10 300 ans cal. BP, (3) 9 900 - 9 150 ans cal. BP et (4) 9 000 - 8 200 ans cal. BP. Le pic majeur de TANO du dernier épisode (4), daté postérieurement à 8 650 - 8 400 ans cal. BP, pourrait correspondre à l’évènement climatique de 8 200 ans cal. BP. A partir de l’Holocène moyen, à la fin de l’Atlantique ancien (au cours du Néolithique), se produit un ralentissement de la turfigenèse et de l’accumulation des sédiments. Dès lors, seules des évolutions locales de l’environnement, en relation avec l’évolution du couvert végétal d’origine climatique et/ou anthropique, sont retranscrites. Enfin, les perturbations liées à l’accroissement récent de la pression anthropique sur la zone humide (xixe et xxe siècles) ne permettent plus de saisir distinctement les changements environnementaux au cours de l’Holocène récent.
Type de document :
Article dans une revue
Quaternaire, Centre National de la Recherche Scientifique, 2015, 26 (4)
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01250682
Contributeur : Gwénolé Jouannic <>
Soumis le : mardi 5 janvier 2016 - 10:58:23
Dernière modification le : lundi 24 septembre 2018 - 09:42:30

Identifiants

  • HAL Id : hal-01250682, version 1

Citation

André-Marie Dendievel, Hervé Cubizolle, Benjamin Diètre, Vincent Gaertner, Frédéric Gallice, et al.. CHANGEMENTS ENVIRONNEMENTAUX DU TARDIGLACIAIRE À L’HOLOCÈNE MOYEN DANS LE VELAY ORIENTAL : LA SÉQUENCE SÉDIMENTAIRE DE LA NARCE DU BÉAGE EN ARDÈCHE (MASSIF CENTRAL, FRANCE). Quaternaire, Centre National de la Recherche Scientifique, 2015, 26 (4). 〈hal-01250682〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

289