Résister à la justice ou résister au ius, dans la France du bas Moyen Âge

Résumé : La résistance à la justice, dans la France médiévale, est souvent présentée comme le résultat d'une opposition politique, contre le pouvoir Royal, ou technique, contre le développement de la procédure inquisitoire. On voudrait proposer ici une autre voie, opposant les modes juridiques de résolution de conflits aux pratiques sociales de gestion de la conflictualité. Cette approche permet de mieux comprendre pourquoi si peu de conflits font en réalité l'objet d'un traitement judiciaire ; elle conduit, en outre, à s'interroger sur la pertinence de termes comme « infrajustice » ou « extrajudiciaires » qui, mettant l'accent sur la judiciarisation, masquent l'altérité de process ne relevant pas du ius, mais d'autres mécanismes, agissant à la marge de l'encadrement normatif officiel et procédant selon des modus operandi différents. Mots-clefs Pluralisme normatif, justice, infrajustice, honneur, extrajudiciaire
Type de document :
Autre publication
Mis en ligne sur le site de la Chaire d'excellence Gestion du conflit et de l'après-conflit 2014
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01274891
Contributeur : Pascal Texier <>
Soumis le : lundi 22 février 2016 - 11:14:45
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03
Document(s) archivé(s) le : lundi 23 mai 2016 - 10:26:59

Fichier

2014_Resister au ius.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01274891, version 1

Citation

Pascal Texier. Résister à la justice ou résister au ius, dans la France du bas Moyen Âge. Mis en ligne sur le site de la Chaire d'excellence Gestion du conflit et de l'après-conflit 2014. 〈hal-01274891〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

95

Téléchargements de fichiers

136