État de stress post-traumatique: une forme d'anxiété

Résumé : L'état de stress post-traumatique (ESPT) est une entité nosologique récente, intégré au spectre des troubles anxieux. II correspond à une réaction différée consécutive à un traumatisme psychique «hors du commun», soudain et confrontant les sujets qui le subissent au réel de la mort. La prévalence de l'ESPT varie selon les pays, le groupe de population étudiée et le type de traumatisme. Les symptômes post-traumatiques typiques présentés au cours de cet état sont les symptômes d'intrusion ou de reviviscence, les conduites d'évitement et un état d'hyperréactivité neurovégétative. L'ESPT reste néanmoins une entité polymorphe dans ses formes cliniques en fonction de l'âge auquel elle apparaît. Les données récentes neuro-endocriniennes et d'imagerie cérébrale font jouer un rôle prépondérant à l'axe corticotrope et aux structures amygdaliennes et hippocampiques dans le développement des symptômes psycho- traumatiques. Son pronostic est variable, pouvant évoluer de la guérison complète en quelques mois aux séquelles psychologiques chroniques entraînant un véritable remodelage de la personnalité et l'apparition d'une névrose post-traumatique qui doit être distinguée de l'ESPT constitué. La prise en charge immédiate de l'événement traumatique reste fondamentale dans la prévention d'une évolution vers l'ESPT En aiguë, le traitement symptomatique de l'anxiété devrait privilégier des molécules comme l'hydroxyzine aux traitements benzodiazépiniques classiques pourvoyeurs de phénomène de dépendance et de troubles mnésiques. Les traitements de l'ESPT constitué associent les approches chimiothérapeutique (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine), psychothérapeutique (thérapies cognitivo-comportementales) et l'accompagnement socio-judiciaire. Bien que les évènements traumatiques initiaux soient très médiatisés, les syndromes post - traumatiques comme l'ESPT restent sous -diagnostiqués. Par conséquent, les cliniciens doivent rester vigilants et garder à l'esprit, devant tout symptôme anxieux, une éventuelle lecture traumatique du trouble.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Française de Psychiatrie et de Psychologie Médicale, 1289-2130, 2008, 12 (109), pp.29-36
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01296559
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : vendredi 1 avril 2016 - 10:52:57
Dernière modification le : jeudi 2 août 2018 - 18:09:15

Identifiants

  • HAL Id : hal-01296559, version 1

Collections

Citation

Benjamin Calvet, E Charles, Jean-Pierre Clément. État de stress post-traumatique: une forme d'anxiété. Revue Française de Psychiatrie et de Psychologie Médicale, 1289-2130, 2008, 12 (109), pp.29-36. 〈hal-01296559〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

117