Structure actionnariale et efficience des banques cotées et non cotées: le cas de pays d’Extrême-Orient

Résumé : L’objectif de cet article est d’analyser l’impact de la structure actionnariale sur l’efficience coût et profit des banques cotées et non cotées de huit pays d’Extrême-Orient sur la période post-crise 1999-2004, en utilisant une approche paramétrique SFA. Les résultats montrent que les banques d’État ne sont pas moins efficientes en termes de coût que les autres types de banques mais, en revanche, qu’elles sont moins efficientes en termes de profit. Toutefois, ces résultats ne tiennent que pour les banques non cotées. Pour les banques cotées, nous ne trouvons pas de différence en termes d’efficience quelle que soit la catégorie d’actionnaire considérée.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2016, Forthcoming
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01446707
Contributeur : Thierno Barry <>
Soumis le : jeudi 26 janvier 2017 - 11:32:31
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01446707, version 1

Collections

Citation

Thierno Amadou Barry. Structure actionnariale et efficience des banques cotées et non cotées: le cas de pays d’Extrême-Orient. Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2016, Forthcoming. 〈hal-01446707〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

102