Bilan des enquêtes 2012, 2013 et 2014 de l’Observatoire national français des centres spécialisés de l’obésité (oNCSO) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Nutrition Clinique et Métabolisme Année : 2018

Bilan des enquêtes 2012, 2013 et 2014 de l’Observatoire national français des centres spécialisés de l’obésité (oNCSO)

(1, 2) , (2, 3) , (4, 2, 3) , (5) , (6)
1
2
3
4
5
6

Résumé

Objective and method The French Obesity Plan enabled the creation of 37 Specialized Obesity Centers (CSOs) in 2012 to ensure a dual mission, the multidisciplinary management of severe or complex obesity and the organization of care channels in the regions. This report takes stock of the first three years of operation of the CSOs, based on the data collected by the National Observatory of CSOs (oNCSO), set up by the General Directorate of Hospitalization and Care. Results The overall results were positive for access to paraclinical examinations, although all CSOs did not have a biphotonic absorptiometer (DEXA) or calorimetry. The CSOs were initially developing links with the 12 sectors of care studied by the oNCSO, with some weaknesses including psychiatry. The survey did not make it possible to take stock of the real numbers of the actual workforce of the CSOs, given the large number of outliers. All responding CSOs reported having obese-oriented therapeutic education programs for the medical, surgical, and pediatric sectors. The activities of CSOs in medicine, surgery, gynecology and obstetrics were heterogeneous. In 2014, about 25–30% of all bariatric surgery procedures were performed in the CSOs in France. On average, CSOs received about 2500 severely obese adult patients in day care or in-patient care for the medical sector. The results suggested a certain fragility of the pathways of obstetric gynecology and the pediatric pathways. Conclusion This declarative survey, despite many limitations, shows however that CSOs have taken an important place in the French care system.
Objectif et méthode Le plan obésité a permis la création en France de 37 Centres Spécialisés de l’Obésité (CSO) en 2012 pour assurer une double mission, la prise en charge pluridisciplinaire de l’obésité sévère ou complexe et l’organisation des filières de soins dans les régions. Ce rapport fait le bilan des trois premières années de fonctionnement des CSO, à partir des données recueillies par l’observatoire national des CSO (oNCSO), mis en place par la Direction Générale de l’Hospitalisation et de l’Offre de Soins. Résultats Le bilan était globalement positif pour l’accès aux examens paracliniques, même si tous les CSO ne disposaient pas d’absorptiomètre biphotonique (DEXA) ou de calorimétrie. Les CSO développaient d’emblée des liens avec les 12 secteurs de prises en charge étudiés par l’oNCSO, avec quelques points faibles dont la psychiatrie. L’enquête ne permettait pas de faire le point sur les effectifs réels des CSO, au vu du nombre important de données aberrantes. Tous les CSO répondants déclaraient avoir des programmes d’éducation thérapeutique orientés vers les obèses pour les filières médicale, chirurgicale et pédiatrique. L’activité des CSO en médecine, chirurgie, gynécologie obstétrique et pédiatrie était hétérogène. En 2014, environ 25 à 30 % de l’ensemble des interventions de chirurgie bariatrique étaient en France pratiqués dans les CSO. En moyenne les CSO recevaient environ 2500 patients adultes sévèrement obèses en consultation ou en hospitalisation de jour pour la filière médicale. Les résultats suggéraient une certaine fragilité des filières de gynécologie obstétrique et des filières pédiatriques. Conclusion Cette enquête déclarative, malgré de nombreuses limites, montre cependant que les CSO ont pris d’emblée une place importante dans le système de soins français.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01706600 , version 1 (12-02-2018)

Identifiants

Citer

Jean-Claude Desport, Anaïs Labrunie, Pierre-Marie Preux, Erell Pencreach, Olivier Ziegler. Bilan des enquêtes 2012, 2013 et 2014 de l’Observatoire national français des centres spécialisés de l’obésité (oNCSO). Nutrition Clinique et Métabolisme, 2018, 32 (1), pp.41 - 48. ⟨10.1016/j.nupar.2017.11.001⟩. ⟨hal-01706600⟩
182 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More