Bases rationnelles d’utilisation des plantes dans la prise en charge de l’épilepsie : vers une amélioration de l’accessibilité au traitement dans les pays en développement

Résumé : Selon l’OMS, environ 70 millions de personnes sont atteintes d’épilepsie dans le monde dont 80% vivent dans les pays à faibles ressources. On estime à plus de 51 000 le nombre de personnes vivant avec l’épilepsie (PVE) au Laos et 150 000 au Pérou. Si ces prévalences différent peu de celles observées dans les pays du nord, ce n’est pas le cas du treatment gap (nombre de patients identifiés mais non traités) qui avoisine les 75% pour le Pérou et est supérieur à 90% pour le Laos. La question de l’accès aux soins y est donc un véritable enjeu de santé publique. En Asie du sud-est et en Amérique du sud, la médecine dite « traditionnelle » s’appuyant sur l’usage de pharmacopées en grande partie végétales est fortement pratiquée, conjointement avec la médecine conventionnelle. Toutefois, une revue de la littérature scientifique témoigne que les données fournies dans les publications ne permettent en général pas de pouvoir porter de jugement concernant l’efficacité significative des traitements proposés. L’objectif principal de cette étude est donc d’évaluer, valoriser et sécuriser l’usage des plantes médicinales dans un contexte d’épilepsie en incluant toutes les perceptions de la maladie. Les objectifs secondaires sont de cerner les attitudes, comportements et pratiques susceptibles de soulager la symptomatologie associée à l’épilepsie, d’identifier les traitements traditionnels, de mettre en évidence l’activité antiépileptique d’espèces végétales sélectionnées (les plus largement utilisées) sur des modèles biologiques reconnus. Des enquêtes effectuées sur des groupes de population définis et représentatifs ont concerné 3 groupes : les tradipraticiens, les vendeurs de plantes médicinales sur les marchés, et les personnes vivant avec l’épilepsie (PVE). Le traitement statistique des données est en cours et est orienté de manière à dresser un état de l’art objectif sur le recours aux médecines traditionnelles pour le traitement de l’épilepsie.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01725587
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : mercredi 7 mars 2018 - 15:37:10
Dernière modification le : jeudi 2 août 2018 - 18:07:20

Identifiants

  • HAL Id : hal-01725587, version 1

Collections

Citation

Emilie Auditeau, Farid Boumédiène, Voa Ratsimbazafy. Bases rationnelles d’utilisation des plantes dans la prise en charge de l’épilepsie : vers une amélioration de l’accessibilité au traitement dans les pays en développement. Séminaire thématique ED 615, Université Confédérale Léonard de Vinci, Université de Poitiers (Frédéric BECQ), Université de Limoges (Bertrand COURTIOUX), Mar 2018, Cussac (Haute-Vienne), France. ⟨hal-01725587⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

49