Subprimes, signaux faibles et véridiction. La crise dans le discours journalistique

Résumé : La crise des subprimes débute en 2007 aux États-Unis par une crise immobilière liée aux très nombreux impayés des prêts subprimes. L’auteure étudie un événement marquant de ce début de crise, se déroulant dans un contexte économique « normal » : la mise en difficulté de la BNP par les crédits subprimes et son traitement dans la presse. Cela pour comprendre, au travers de la problématique de la véridiction, la volonté de non prise en compte de certains signaux annonciateurs de cette crise et leur impact réel sur le devenir du système, contribuant alors à provoquer une crise financière mondiale.
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01763782
Contributeur : Christelle de Oliveira <>
Soumis le : mercredi 11 avril 2018 - 14:00:00
Dernière modification le : lundi 1 juillet 2019 - 16:08:14

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Christelle de Oliveira-Verger. Subprimes, signaux faibles et véridiction. La crise dans le discours journalistique. Communication - Information, médias, théories, pratiques, Universite Laval, 2018, 35/1, ⟨https://journals.openedition.org/communication/7549⟩. ⟨10.4000/communication.7549⟩. ⟨hal-01763782⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

53