"Les gants de boxe"

Résumé : Une histoire littéraire buissonnière. Ainsi pourrait-on qualifier le parcours original auquel nous convie cet ouvrage, qui propose une lecture insolente et insolite de cinquante années de littérature – de 1900 à 1950 – par le prisme des objets. Objets de tous les jours comme le tabac, le vélo ou le mouchoir, objets d’écrivains comme la machine à écrire, la revue ou la carte de visite, objets de la modernité technique comme le microphone, la radio ou la télévision, etc. : tous ont quelque chose à nous dire de l’imaginaire littéraire et de la condition des écrivains de cette époque. Mais cette histoire littéraire tangible permet aussi de retracer cinquante ans de bouleversements techniques, artistiques et sociaux dont les écrivains ont été des témoins privilégiés. Richement illustré par des documents d’époque, ce livre prolonge et réinvente l’héritage du Projet d’histoire littéraire d’Aragon, des Mythologies de Roland Barthes, mais aussi des Je me souviens de Georges Perec. Dans cette notice, il est question plus spécifiquement des "gants de boxe".
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01824895
Contributeur : Thomas Bauer <>
Soumis le : mercredi 27 juin 2018 - 16:53:59
Dernière modification le : jeudi 28 juin 2018 - 09:21:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01824895, version 1

Collections

Citation

Thomas Bauer. "Les gants de boxe". Nadja Cohen & Anne Reverseau (dir.). Petit musée de l’histoire littéraire (1900-1950), Les impressions nouvelles, pp.134-138, 2015. ⟨hal-01824895⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48