Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Application de la symètrie cylindrique à l'étude cinétique de la corrosion des métaux. II. - Sulfuration du fer par le sulfure d'hydrogène entre 550 et 750°C.

Françoise Nardou 1, 2 Pierre Raynaud 2 Michel Billy 2
1 Axe 1 : procédés céramiques
SPCTS - Science des Procédés Céramiques et de Traitements de Surface
Résumé : La corrosion du fer par le sulfure d'hydrogène entre 550 et 750°C est contrôlée, jusqu'à un degré d'avancement a=0,75 , par un régime de réaction que l'emploi de la symètrie cylindrique permet de localiser au niveau de l'interface interne métal/sulfure ; son énergie d'activation est de 17,6 Kcal/Mole. Un tel processus est lié à l'existence de deux couches de sulfure poreuses, de même composition (successivement FeS1,07 et FeS1,09) formèes dans un rapport de volume constant par libération des tensions internes. L'évolution vers une structure monoclinique Fe7S8, bien plus plastique, rend compte du changement de mécanisme en fin de réaction (a>0,75). La loi de génération du sulfure se ramène progressivement à celle de la seule couche interne dont la compacité devient suffisante pour que la régulation de la vitesse soit assurée par la diffusion.
Type de document :
Article dans une revue
Domaine :
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01878348
Contributeur : Françoise Nardou <>
Soumis le : vendredi 21 septembre 2018 - 00:52:12
Dernière modification le : vendredi 21 septembre 2018 - 01:19:21

Identifiants

  • HAL Id : hal-01878348, version 1

Collections

Citation

Françoise Nardou, Pierre Raynaud, Michel Billy. Application de la symètrie cylindrique à l'étude cinétique de la corrosion des métaux. II. - Sulfuration du fer par le sulfure d'hydrogène entre 550 et 750°C.. Bulletin de la Societe Chimique de France, 1972, n°5, pp.1707. ⟨hal-01878348⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

28