Le dénigrement court-circuité par la liberté d’expression: Note sur Cass. Civ. 1°, 11 juil. 2018

Julien Raynaud 1
1 OMIJ
OMIJ - Observatoire des Mutations Institutionnelles et Juridiques
Abstract : Comme dans les affaires Camel et Areva, la Cour de cassation écarte le dénigrement et fait triompher la liberté d'expression dans l'affaire de l'Uvestérol. Le droit de libre critique ne l'emporte que parce que la publication intervient sur un sujet d'intérêt général, repose sur une base factuelle suffisante et que la divulgation a été exprimée avec une certaine mesure.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01894937
Contributeur : Julien Raynaud <>
Soumis le : samedi 13 octobre 2018 - 11:15:18
Dernière modification le : vendredi 24 mai 2019 - 14:14:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01894937, version 1

Collections

Citation

Julien Raynaud. Le dénigrement court-circuité par la liberté d’expression: Note sur Cass. Civ. 1°, 11 juil. 2018. La semaine juridique - édition générale , LexisNexis, 2018, p. 1807. ⟨hal-01894937⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

42