La lisibilité du tissu : le cas des prisenti de Gibellina

Résumé : Parmi les multiples formes et dimensions dans lesquelles la relation texte-image peut se décliner, parmi les différentes pratiques qui l’ont thématisée dans des cultures diverses, le cas des prisenti de la ville de Gibellina (Italie) occupe à notre avis une place importante – et pourtant méconnue – vis-à-vis des hybridations entre art et artisanat et histoire. A travers le mélange entre calligraphie arabe, collage, lettres brodées et images, ainsi que par leur propre format (des rectangles que l’on peut parcourir soit horizontalement soit verticalement) et leur matière (le textile), les Prisenti exemplifient l’imbrication profonde entre texte et image, d’une part en conférant une texture aux éléments textuels à proprement parler et, d’autre part, en installant une lisibilité spécifique des images tissées.
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01906664
Contributeur : Valeria de Luca <>
Soumis le : samedi 27 octobre 2018 - 11:59:53
Dernière modification le : jeudi 11 avril 2019 - 11:32:08
Document(s) archivé(s) le : lundi 28 janvier 2019 - 12:31:21

Fichier

textimage - Valeria De Luca.pd...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01906664, version 1

Collections

Citation

Valeria de Luca. La lisibilité du tissu : le cas des prisenti de Gibellina. Textimage, [Lyon]: Textimage, 2018. ⟨hal-01906664⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25

Téléchargements de fichiers

33