Fréquence de l'épilepsie en zone tropicale.

Jaime Luna 1, *
Résumé : L’épilepsie est la maladie neurologique chronique la plus fréquente, avec une estimation mondiale d’environ 70 millions de cas. Les pays tropicaux portent une part importante du fardeau mondial de l’épilepsie en cause d’une prévalence, incidence et mortalité plus élevées. Dans les pays non tropicaux, la prévalence de l’épilepsie est estimée à 5,8 pour 1 000 personnes (2,7–12,4), soit une prévalence plus faible que dans les pays tropicaux où le nombre de facteurs de risque est plus important. En effet, des revues systématiques d’études porte-à-porte ont montré que la prévalence médiane de l’épilepsie était de 14,2/1 000 (2,0–74,4) en Afrique, 6,0/1 000 (1,5–14,2) en Asie et 15,8/1 000 (4,6–23,3) en Amérique matine. Peu d’études d’incidence ont été réalisées dans les zones tropicales. Toutefois, comme la prévalence, l’incidence semble plus importante dans ces régions, allant de 64/100 000 à 187/100 000 personnes-année en Afrique subsaharienne, entre 29/100 000 et 60/100 000 par an en Asie, jusqu’à 138/100 000 par an en Amérique latine. L’incidence dans les régions non tropicales oscille entre 20/100 000 et 70/100 000 par an. La mortalité est retrouvée significativement 2 à 3 fois plus élevée chez les personnes épileptiques comparée à la population générale. Cette constatation semble être majoritaire dans les pays tropicaux à cause de diverses complications liées à la maladie, comme l’état de mal épileptique, la mort subite inattendue en épilepsie (MSIE ou SUDEP), les noyades ou encore les blessures. La variation des indicateurs dans ces zones semble être principalement liée aux facteurs environnementaux. Également, il reste à clarifier l’influence des facteurs génétiques. Déterminer les indicateurs épidémiologiques dans les zones tropicales est un challenge en raison des défis méthodologiques et logistiques. La disponibilité et l’exactitude des données épidémiologiques sont d’une importance majeure pour la mise en place de recommandations mais aussi de programmes d’intervention. L’ensemble de ces stratégies a pour objectif de réduire le fardeau mondial de l’épilepsie.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-02137674
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : jeudi 23 mai 2019 - 11:03:26
Dernière modification le : vendredi 7 juin 2019 - 16:14:34

Identifiants

  • HAL Id : hal-02137674, version 1

Collections

Citation

Jaime Luna. Fréquence de l'épilepsie en zone tropicale.. Journées de Neurologie de langue Française, Apr 2019, Lille, France. pp.S158. ⟨hal-02137674⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16