Diagnostic de la sclérose latérale amyotrophique Demander un électromyogramme devant tout tableau moteur pur non expliqué par l'imagerie - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue du Praticien (La) Année : 2016

Diagnostic de la sclérose latérale amyotrophique Demander un électromyogramme devant tout tableau moteur pur non expliqué par l'imagerie

Philippe Corcia
  • Fonction : Auteur correspondant
  • PersonId : 889823

Connectez-vous pour contacter l'auteur
Stéphane Beltran
  • Fonction : Auteur

Résumé

DIAGNOSTIC DE LA SCLÉROSE LATÉRALE AMYOTROPHIQUE La sclérose latérale amyotrophique est la plus fréquente des affections du mo-toneurone de l’adulte. Chaque jour, 4nouveaux cas sont diagnostiqués en France. Si théoriquement le diagnostic est simple à porter devant une atteinte cli-nique du neurone moteur central et péri-phérique diffuse, le retard diagnostique est estimé à près de 12mois pour une affection dont la médiane de survie est de 36mois. Cet élément prouve la diffi-culté d’en faire le diagnostic notamment lors des stades précoces de la maladie. Le second élément expliquant ce retard est l’hétérogénéité clinique de la maladie. Enfin, l’absence de marqueur diagnostique complique aussi la tâche du clinicien.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02150994 , version 1 (07-06-2019)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02150994 , version 1

Citer

Philippe Corcia, Stéphane Beltran, Philippe Couratier. Diagnostic de la sclérose latérale amyotrophique Demander un électromyogramme devant tout tableau moteur pur non expliqué par l'imagerie. Revue du Praticien (La), 2016, 66, pp.559-562. ⟨hal-02150994⟩
33 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More