L’allergie aux acariens

Abstract : Pour la plupart invisibles à l’oeil nu, les acariens se logent partout, se nourrissant notamment des squames de peau. Les logements surchauffés et humides favorisent leur prolifération. Une allergie aux acariens est en réalité une allergie à leurs déjections et à leurs sécrétions. Ces pneumo-allergènes, transportés par les courants d’air, entraînent des manifestations cliniques allant de la rhinite spasmodique à l’asthme.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-02273780
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : jeudi 29 août 2019 - 11:29:29
Dernière modification le : vendredi 30 août 2019 - 01:19:30

Identifiants

Collections

Citation

Bertrand Courtioux, Clotilde Boudot. L’allergie aux acariens. Actualités Pharmaceutiques, Elsevier, 2019, 58 (588), pp.43-45. ⟨10.1016/j.actpha.2019.05.027⟩. ⟨hal-02273780⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13