Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Poster

Borrélioses de Lyme hospitalisées dans un CHU : étude rétrospective descriptive

Résumé : Objectif - Introduction Dans un contexte de polémiques sur le fardeau sanitaire associé à la borréliose de Lyme, nous avons mené une étude rétrospective sur les patients hospitalisés pour borréliose de Lyme dans une région de forte prévalence. Matériels (ou Patients) et méthodes Cette étude descriptive rétrospective a été menée au CHU de Limoges et concerne la période 2008-2016. La sélection des dossiers a été réalisée à partir : 1) des comptes rendus d’hospitalisation codés « Maladie de Lyme » et 2) des résultats de synthèses intra-thécale d’anticorps anti-borrelia (SIT) positives. Seuls les dossiers compatibles avec la définition des cas élaborée par un panel d’experts européens et publiée en 2010, ont été retenus. Pour chaque patient, les caractéristiques d’exposition, démographiques et cliniques ont été recueillies. Résultats Le diagnostic a été retenu chez 64 patients, après avoir revu 209 dossiers codés « maladie de Lyme » et 1418 ponctions lombaires prescrites pour une recherche de SIT. La majorité des cas présentait une neuroborréliose (95% soit 61/64) avec une répartition variable selon l’âge : 57% (8/14) des moins de 20 ans présentent une forme crânienne (exclusivement des paralysies faciales) alors que 73% (38/52) des plus de 30 ans présentent une méningoradiculite extracrânienne. Les 3 formes non neurologiques de borréliose sont : cardite (1), acrodermatite chronique atrophiante (1) et arthrite (1). Toutes les tranches d’âges étaient représentées avec un sexe ratio de 1 et la moyenne d’âge était de 50 ans (1 an – 89 ans). Les femmes représentaient 65% (23/35) des moins de 60 ans et 31% (9/29) des plus de 60 ans. Deux pics de saisonnalité Juillet-Aout avec 20 cas (31%) et Janvier avec 8 cas (13%) sont observés. Seuls 17 cas (27%) mentionnaient une piqûre de tique dans l’année précédant la neuroborréliose. Conclusion La borréliose de Lyme n’est pas un motif fréquent d’hospitalisation et les cas hospitalisés sont très majoritairement des neuroborrélioses. Malgré un sexe ratio équilibré, nous constatons une prépondérance féminine pour les cas observés avant l’âge de 60 ans et masculine après l’âge de 60 ans.
Type de document :
Poster
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-02310647
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : jeudi 10 octobre 2019 - 12:49:07
Dernière modification le : vendredi 11 octobre 2019 - 01:25:13

Identifiants

  • HAL Id : hal-02310647, version 1

Collections

Citation

Nolwenn Vidal, Anaëlle Nardot, Christian Martin, Christophe Bedane, Victor Aboyans, et al.. Borrélioses de Lyme hospitalisées dans un CHU : étude rétrospective descriptive. 39ème Réunion Interdisciplinaire de Chimiothérapie Anti-Infectieuse (RICAI), Dec 2018, Paris, France. ⟨hal-02310647⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

64