Virulence of atypical Toxoplasma gondii strains isolated in French Guiana in a murine model - Université de Limoges Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Parasite Année : 2019

Virulence of atypical Toxoplasma gondii strains isolated in French Guiana in a murine model

Résumé

BACKGROUND: Toxoplasma gondii is an obligate intracellular protozoan parasite of warm-blooded vertebrates. Most infections in immunocompetent patients are asymptomatic. However, since 2000s, strains with particular genetic profiles that differ from the known clonal type (type I, II, III), have been described. In French Guiana, these strains are highly pathogenic in immunocompetent patients. They have defined a new clinical entity called Amazonian Toxoplasmosis. The present study aims to further improve our knowledge on the pathogenicity of these Amazonian T. gondii strains in comparison with three reference strains using Swiss strain mice. With these data, we tried to establish a predictive virulence score to classify these strains, but also to correlate this virulence with the severity of the disease in infected patients. RESULTS: All the virulence indicators revealed that the Amazonian strains isolated in French Guiana presented a high virulence profile, but lower than the highly virulent type I reference RH strain. The findings reveal differences in virulence between human and animal strains, but also between anthropized and wild strains. CONCLUSION: In addition to being a clinically relevant animal model of Amazonian Toxoplasmosis, this model could also provide a solid experimental basis for future studies aiming to investigate the underlying mechanisms of Amazonian Toxoplasmosis disease.
Virulence des souches atypiques de Toxoplasma gondii isolées en Guyane française chez un modèle murin. Contexte. Toxoplasma gondii est un parasite protozoaire intracellulaire obligatoire des vertébrés à sang chaud. La plupart des infections chez les patients immunocompétents sont asymptomatiques. Cependant, depuis les années 2000, des souches avec des profils génétiques particuliers qui diffèrent du type clonal connu (type I, II, III) ont été décrites. En Guyane française, ces souches sont hautement pathogènes chez les patients immunocompétents. Elles ont défini une nouvelle entité clinique appelée Toxoplasmose Amazonienne. La présente étude vise à approfondir nos connaissances sur le pouvoir pathogène de ces souches amazoniennes de T. gondii par rapport à 3 souches de référence en utilisant des souris de souche Swiss. Avec ces données, nous avons tenté d'établir un score de virulence prédictif pour classer ces souches mais également de corréler cette virulence avec la gravité de la maladie chez les patients infectés. Résultats. Tous les indicateurs de virulence ont révélé que les souches amazoniennes isolées en Guyane française présentaient une virulence élevée mais plus faible que la souche de référence RH très virulente de type I. Les résultats ont mis en évidence les différences de virulence entre les souches humaines et animales mais aussi entre les souches anthropisées et les souches sauvages. Conclusion. En plus d'être un modèle animal cliniquement pertinent de la toxoplasmose amazonienne, ce modèle pourrait également fournir une base expérimentale solide à de futurs travaux qui chercheront à approfondir les mécanismes sous-jacents de la toxoplasmose amazonienne.
Fichier principal
Vignette du fichier
Virulence_of_atypical_Toxoplasma_gondii_strains.pdf (1.46 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Publication financée par une institution
Loading...

Dates et versions

hal-02320377 , version 1 (21-10-2019)

Licence

Paternité

Identifiants

Citer

Stéphane Simon, Benoît de Thoisy, Aurélien Mercier, Mathieu Nacher, Magalie Pierre Demar. Virulence of atypical Toxoplasma gondii strains isolated in French Guiana in a murine model. Parasite, 2019, 26, pp.60. ⟨10.1051/parasite/2019048⟩. ⟨hal-02320377⟩
73 Consultations
106 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More