Peser les patients habillés induit un risque de surestimation de leur statut nutritionnel - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Nutrition Clinique et Métabolisme Année : 2018

Peser les patients habillés induit un risque de surestimation de leur statut nutritionnel

(1) , (1, 2) , (1) , (1) , (1) , (2, 1) , (1) , (2, 1)
1
2

Résumé

En institution comme à domicile, certains patients peuvent avoir des difficultés à se mobiliser et à se déshabiller ou refuser de se mettre en sous-vêtements. Il est donc probable que peser les patients habillés est une pratique fréquente. La surestimation du poids corporel ainsi obtenue pourrait induire une erreur d’évaluation du statut nutritionnel. L’objectif de l’étude était de déterminer dans quelle mesure peser les patients adultes habillés versus en sous-vêtements pouvait modifier leur statut nutritionnel. Cinquante et un patients étaient inclus. La pesée habillée surestimait le poids réel de 1,6 ± 0,6 kg et induisait une surestimation de classification du statut nutritionnel dans près de 14 % des cas. De plus, le poids des vêtements était différent selon le sexe et selon les conditions de température extérieure. Ces résultats suggèrent qu’il est souhaitable autant que possible de peser tous les patients adultes en sous-vêtements.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02363046 , version 1 (14-11-2019)

Identifiants

Citer

Yara Nasser, Philippe Fayemendy, Manon Arnal, Huguette Sourisseau, Sandrine Bonhommo, et al.. Peser les patients habillés induit un risque de surestimation de leur statut nutritionnel. Nutrition Clinique et Métabolisme, 2018, 32 (3), pp.184-186. ⟨10.1016/j.nupar.2018.05.003⟩. ⟨hal-02363046⟩
25 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More