Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

L'être ou ne pas l'être (à Sophie Volland ): le chef d'oeuvre posthume de Diderot?

Résumé : L'être ou ne pas l'être (à Sophie Volland) : le chef d'oeuvre posthume de Diderot ? Odile Richard-Pauchet Il est sans doute paradoxal de vouloir démontrer par a+b qu'un texte littéraire, en apparence non validé comme tel ou relégué en marge de l'oeuvre par son auteur, s'avère a posteriori l'ouvrage majeur de sa vie, son alpha et son omega : celui précisément où, avec le temps, tous les ruisseaux de sa pensée se sont collectés et ont pris sens. On trouvera difficilement des preuves, dans le texte en question ou dans son paratexte, de cette hypothèse : ce n'est pas en interrogeant l'auteur lui-même qu'on trouvera l'aveu de ce qu'il réfute a priori. C'est pourtant ce paradoxe que l'on a tenté de défendre avec les singulières Lettres à Sophie Volland, texte longtemps jugé inclassable et même encore naguère « inétudiable 1 ». Bien évidemment, la question de la littérarité d'une correspondance d'ancien régime obère ou handicape d'emblée sa réception 2 , s'agissant d'un auteur encore pris dans le réseau classique des genres et qui n'a pas conscience du statut autre qu'intime, voire futile de ses lettres familières. De son vivant en effet, malgré de nombreuses revendications et tentatives pour bouleverser lui-même la hiérarchie de genres (par l'invention d'un théâtre qui ne soit ni tragédie, ni comédie ; par l'invention du Salon comme morceau poétique, etc.), Diderot n'est pas allé jusqu'à prôner la littérarité de sa correspondance, même amoureuse, en classant et plaçant, par exemple, au sein de ses OEuvres complètes, son manuscrit en bonne et due forme 3. En revanche, s'il a refusé à ses « romans » un statut autre que posthume (à la postérité de juger du genre et de la catégorie sous lesquels classer ces « petits ouvrages »), ceux-ci eurent droit, à la faveur d'une première diffusion restreinte dans la Correspondance littéraire, à une naissance discrète mais sûre.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [25 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-02490108
Contributeur : Odile Richard-Pauchet <>
Soumis le : lundi 24 février 2020 - 20:50:07
Dernière modification le : mercredi 26 février 2020 - 10:52:50

Fichier

En Hommage à André Magnan, O...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02490108, version 1

Collections

Citation

Odile Richard-Pauchet. L'être ou ne pas l'être (à Sophie Volland ): le chef d'oeuvre posthume de Diderot?. Stéphanie Géhanne-Gavoty et Alain Sandrier. Les Neveux de Voltaire, Hommage à André Magnan, PU Laval, p.213-224., A paraître. ⟨hal-02490108⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13

Téléchargements de fichiers

15