Lettres d'Italie du Président De Brosses, le paradoxe d''une esthétique de la familiarité - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Épistolaire. Revue de l'A.I.R.E. Année : 2015

Lettres d'Italie du Président De Brosses, le paradoxe d''une esthétique de la familiarité

(1, 2)
1
2

Résumé

Charles De Brosses and Denis Diderot, both fellows from their native place and knowledge, are well-known through their huge scientifical works but can also appear remarquable through other features than erudition. Both were much concerned by the importance of style when used into scientific language. As much Diderot as De Brosses, thanks to a specific letter-writing style with no addressee except the reader, in such aesthetic works as the Salons or Lettres d’Italie, were able even without travelling (Diderot), or a long time after (De Brosses), to express very intimate views from their artistic impressions, and original thoughts on exotic landscape or life in the South. Particularly De Brosses overcomes the literary clichés on the “Grand tour” used from Montaigne in most guide-books and becomes, through the genuine and picturesque style of his “Lettres d’Italie”, a gender-model for all his followers and poet-travellers like Stendhal.
De Brosses et Diderot, deux camarades de terroir et de savoir, sont connus pour leurs importants travaux scientifiques mais on peut isoler en chacun d’eux une préoccupation autre qu’érudite. On sait en effet que tous deux ont eu à cœur la question du style dans la mise en œuvre du discours scientifique. Tant Diderot que De Brosses, à travers leurs écrits sur l’art (les Salons, les Lettres d’Italie), et grâce à cette singularité de l’écriture épistolaire adressée fictivement, sont parvenus sans même voyager (Diderot) ou en différant la rédaction longtemps après l’expérience du voyage (De Brosses), à restituer des impressions très personnelles issues de la contemplation esthétique, et à livrer une réflexion originale sur l’exotisme du paysage et de la vie méridionale. C’est ainsi que de Brosses en particulier dépasse le rituel et les topoï du « voyage en Italie » forgés depuis l’époque de Montaigne par de multiples guides, et s’impose par un nouveau style de « Lettres italiennes », comme l’un des esthètes singuliers que l’immédiate postérité allait distinguer pour s’en nourrir, tel Stendhal.
Fichier principal
Vignette du fichier
Communication Lettres D'Italie_ De Brosses.pdf (299.28 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02490194 , version 1 (24-02-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02490194 , version 1

Citer

Odile Richard-Pauchet. Lettres d'Italie du Président De Brosses, le paradoxe d''une esthétique de la familiarité. Épistolaire. Revue de l'A.I.R.E., 2015. ⟨hal-02490194⟩
54 Consultations
515 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More