"Diderot et le langage des femmes : un paradigme utopique" - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2020

"Diderot et le langage des femmes : un paradigme utopique"

(1, 2)
1
2

Résumé

La correspondance de Diderot et ses Entretiens avec Catherine II montrent la prédilection du philosophe pour la compagnie féminine : Mme d’Épinay, Mme Necker, la princesse Daschkoff, sa propre fille Angélique Diderot, ou Mme d’Aine, toutes parlent une langue qu’il perçoit comme proche du cœur et non dénaturée. Il théorise d’ailleurs dans Sur les femmes (1772) le bénéfice qu’il en retire, au risque de minorer pour elles la nécessité d’une éducation solide, et d’une vie sociale à l’égale des hommes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Langage des Femmes_Odile Richard-Pauchet.pdf (195.11 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02491153 , version 1 (25-02-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02491153 , version 1

Citer

Odile Richard-Pauchet. "Diderot et le langage des femmes : un paradigme utopique". Laurence Vanoflen. Laurence Vanoflen (dir.) Femmes et philosophie des Lumières. De l’imaginaire à la vie des idées, 26, Classiques Garnier, p. 99-115, 2020, Masculin/féminin dans l’Europe moderne. ⟨hal-02491153⟩
87 Consultations
264 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More