Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Quand on ne peut croire ce que l’on voit. Stratégies énonciatives et manipulations perceptives dans les œuvres d’Alexa Meade

Résumé : Cet article propose une étude des dispositifs de l’énonciation visuelle en jeu dans la production d’œuvres d’art au statut médiatique complexe. Il s’agira de confronter les traces manifestées au sein de ces œuvres à leur saisie perceptive par un énonciataire, instance qui perçoit et interprète ce qu’il appréhende par ses sens. De ce fait, nous proposons de nous tourner vers les « formes encore imprégnées du faire », de considérer la production textuelle de l’œuvre et de la faire dialoguer avec les mécanismes perceptifs générés par les traces du faire productif. C’est ainsi que nous envisageons de mettre en évidence la dynamique de la sémiose perceptive suscitée par de telles œuvres.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-02571132
Contributeur : Audrey Moutat <>
Soumis le : mardi 12 mai 2020 - 16:29:11
Dernière modification le : jeudi 25 juin 2020 - 11:48:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-02571132, version 1

Collections

Citation

Audrey Moutat. Quand on ne peut croire ce que l’on voit. Stratégies énonciatives et manipulations perceptives dans les œuvres d’Alexa Meade. Ocula : occhio semiotico sui media, Associazione Ocula, 2018. ⟨hal-02571132⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

27