Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Vision, vieillissement et cognition

Résumé : Introduction Les déficiences visuelles (DV) seraient impliquées dans la survenue des troubles cognitifs (TC) chez les personnes âgées. Cependant, aucune étude n’a exploré cette relation en population Africaine. Objectif Investiguer la relation entre les DV et les TC chez les personnes âgées du Congo. Méthodes Les données exploitées sont celles collectées au suivi 1 (en 2013) de la cohorte EPIDEMCA-FU qui a inclus des personnes de 65 ans et plus en République du Congo. Le diagnostic des TC (Mild Cognitive Impairment, MCI ou démences) a été établi par un neurologue suite à un examen clinique approfondi et une batterie de tests neuropsychologiques. L’acuité visuelle (AV) a été évaluée à 30 cm à l’aide de l’échelle de Parinaud pour illettrés et la DV était définie par une AV < 20/40. La relation entre les DV et les TC a été explorée en utilisant la régression logistique. Résultats Sur les 659 participants inclus dans nos analyses, 106 (57 MCI et 49 démences), soit 16,1 % avaient des TC. La prévalence de la DV était de 69 %. Les DV étaient fortement associées aux TC (OR = 3,14 ; IC 95 % : 1,38–7,17) après ajustement sur l’âge, le sexe, le niveau d’éducation, les facteurs cardiovasculaires et la présence de gêne auditive. Cependant après ajustement sur le milieu de résidence (rural, urbain), l’association n’était plus significative (OR = 1,30 ; IC 95 % : 0,51–3,35). Discussion Les DV et les TC partagent des facteurs de risque communs et une potentielle bidirectionnalité de l’association est évoquée. En effet, les changements neurovasculaires et/ou neurophysiologiques observés dans le cerveau des personnes avec TC pourraient être l’une des conséquences des déficiences sensorielles. Aussi, leur présence peut accentuer le déclin des fonctions visuelles qui a déjà commencé avec le vieillissement. Cependant, le milieu de résidence semble influencer l’association entre DV et TC dans notre étude. Conclusion La relation DV-TC n’est pas encore claire. Il semble donc essentiel que des études supplémentaires prenant en compte le type de population (rurale et/ou urbaine) soient conduites pour mieux expliquer le rôle du milieu de résidence dans cette relation.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-02937581
Contributeur : Elisabeth Grelier <>
Soumis le : lundi 14 septembre 2020 - 10:57:51
Dernière modification le : mercredi 14 octobre 2020 - 04:05:44

Identifiants

Collections

Citation

Antoine Gbessemehlan, Catherine Helmer, Cecile Delcourt, Bébène Ndamba-Bandzouzi, Jean-François Dartigues, et al.. Vision, vieillissement et cognition. Journées de Neurologie de Langue Française 2020, Sep 2020, Lyon, France. pp.S135, ⟨10.1016/j.neurol.2020.01.014⟩. ⟨hal-02937581⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12